Neuf mythes sur la conduite électrique démystifiés

Tout le monde a son point de vue sur les véhicules électriques. « Les voitures électriques sont chères, elles ne se prêtent qu'aux déplacements courts, les batteries s'usent rapidement, etc. » Mais qu'en est-il réellement ?

"Une voiture exclusivement électrique produit autant de CO² qu'une voiture diesel ou à essence."

Même lorsque les véhicules électriques fonctionnent à partir d'électricité caractérisée par la plus forte intensité carbonique de production d'Europe, ils émettent toujours moins de gaz à effet de serre que les véhicules diesel classiques. C'est l'étude du Dr Maarten Messagie de la VUB qui démontre cette information. Les batteries sont par ailleurs parfaitement recyclables. Lisez tout ce qu'il y a à savoir à ce propos dans l'e-book de Bebat, l'organisation spécialisée dans le recyclage des batteries VE.

"Les batteries des voitures s'usent rapidement."

Celui qui penseque les batteries de véhicules électriques s'usent rapidement se trompe. Ladurée de vie des batteries constitue en effet leur principal atout par rapportaux moteurs à combustion classiques. Sur les véhicules à combustible, l'usure se constate aprèsenviron 200 000 à 300 000 km. Les voitures électriques vouspermettent de rouler plus de 200 000 kilomètres sans souci et sansperte significative de capacité de batterie. En outre, la durée de vie desbatteries augmente en permanence. Vous trouverez ici quelques astuces pourutiliser votre batterie le plus longtemps possible :

  • Évitez les températures trop élevées.
  • Idéalement, faites en sorte que votre batterie soit toujours chargée entre 10 et 90 %. La batterie s'usera plus rapidement si elle est trop souvent chargée à moins de 10 % ou à plus de 90 %.
  • Si vous immobilisez votre voiture pendant une longue période, la température ambiante et le pourcentage de charge de la batterie sont importants :
    Il est préférable que la voiture soit chargée jusqu'à environ 50 %. Si vous la laissez un petit temps au garage avec une batterie pleine, celle-ci risque de perdre de sa capacité. À l'inverse, si la batterie est presque vide, elle est susceptible de se retrouver en état de décharge avec impossibilité définitive de la recharger.
 

"Chercher des bornes de recharge publiques équivaut à chercher une aiguille dans une botte de foin."

Selon Chargemap, notre pays compte près de 3 000 bornes de recharge publiques ainsi que 8 000 prises. Si on y ajoute les bornes de recharge situées dans les entreprises et chez les particuliers, on franchit même le cap des 10 000*. De nouvelles bornes sont par ailleurs constamment installées, tant dans les lieux publics que dans les entreprises et aux domiciles des automobilistes. En moyenne, le consommateur ne dépend des infrastructures publiques de chargement (rapide) qu'à hauteur de 10 %, par exemple lors de trajets plus longs. Car, le véhicule peut également être rechargé à l'aide d'une prise ordinaire. Avouez-le, disposer d'une station-service privée à domicile, il n'y a rien de plus pratique, n'est-ce pas ?

"Avec une voiture électrique, jamais je ne pourrais atteindre ma destination de vacances."

Un véhicule électrique peut en moyenne facilement parcourir 300 à 450 kilomètres. Il est donc possible de traverser le pays sans problème. De plus, une voiture électrique familiale moyenne se recharge jusqu'à 80 % en 30 minutes à une borne de recharge rapide. L'Europe compte 161 426 bornes de recharge publiques ordinaires et rapides. Et leur nombre ne fera qu'augmenter, soyez-en sûrs ! Vous trouvez un plan très utile de toutes les bornes de recharge situées sur le sol européen ici: Charge maps

"Je perds mon temps à devoir recharger mon véhicule."

90 % des recharges sont effectuées au travail ou au domicile, donc lorsque le véhicule est à l'arrêt. Une borne de recharge standard (à domicile ou en déplacement) vous permet de recharger entièrement le véhicule, quel qu'il soit, en quatre à huit heures. Si vous branchez votre véhicule la nuit, vous ne perdrez pas de temps. Si vous devez tout de même recharger le véhicule lors d'un déplacement,** cherchez une borne rapide capable de recharger le véhicule à 80 % en 30 minutes**.

 

"Je me saisi(e) à chaque fois qu'une voiture électrique totalement silencieuse passe à coté de moi."

Contrairement aux véhicules classiques, les voitures électriques ne sont pas équipées de moteurs à combustion et ne font donc pas de bruit. Ce silence permet d'ailleurs à l'automobiliste d'être calme et détendu. Depuis le 1er juillet 2019, les nouveaux véhicules électriques circulant en Europe sont pourvus d'un petit dispositif sonore qui se déclenche lorsque les voitures roulent à moins de 19 km/h ou en lorsequ'elles font marche arrière, ce qui permet de réduire le nombre d'accidents. Et non, les véhicules n'imitent pas le cri d'un animal, mais bien celui des véhicules classiques.

"Les véhicules électriques ne sont pas sportifs."

Les voitures électriques peuvent atteindre une vitesse maximale aussi élevée que les voitures équipées d'un moteur à combustion. Les moteurs électriques permettent des accélérations rapides, plus rapides même que les moteurs à combustion. Le véhicule se propulse vers l'avant rien qu'en effleurant la pédale. Les véhicules électriques sont en effet capables de produire un couple maximum (exprimé en Nm) directement, alors que les véhicules à combustion doivent d'abord monter dans les tours avant de pouvoir rouler à pleine puissance. Gardez toutefois à l'esprit que si vous roulez à grande vitesse, vous utiliserez beaucoup d'énergie et devrez recharger plus rapidement.

"Au final, un moteur à combustion est plus propre qu'un VE."

Faux. Plusieurs études affirment détenir la vérité, alors que leurs résultats sont en totale contradiction les uns avec les autres en fonction de la partie qui a exécuté ou financé l'étude. L'Agence européenne pour l'environnement a récemment mené une étude indépendante dont les résultats sont sans appel : en moyenne (moyenne européenne et combinaison d'énergie verte et grise), les véhicules électriques sont nettement plus propres que les véhicules à combustion semblables, même lorsqu'il s'agit de véhicules pourvus d'une grosse batterie (par exemple, la Tesla Model S 100D).

 

"La voiture à hydrogène a plus d'avenir que la voiture à batterie électrique."

À ce jour, le processus de production d'hydrogène va de pair avec des pertes de rendement tellement importantes que le véhicule à batterie électrique est de loin le plus efficace. Il semble qu'à l'avenir, les véhicules à hydrogène et à batterie seront conçus en parallèle et que des véhicules hybrides combinant ces deux technologies verront le jour. Mercedes-Benz s'y est d'ailleurs déjà essayé avec la GLC F-Cell.