Benitez est parti sans préparation en Italie en VE

Temps de lecture 4 minVoyager en électrique
En général, ceux qui partent en voyage en voiture électrique vers une destination lointaine se préparent bien. Ils téléchargent les bonnes apps pour trouver les bornes de recharge, ils planifient à l’avance un itinéraire avec des arrêts, ils cherchent un hôtel équipé d’une borne de recharge... Presque tous les conducteurs de VE ne jurent que par la préparation pour passer des vacances agréables et sans soucis. Benitez Asakome, collaborateur LeasePlan, a cependant décidé de partir en Italie sans grands préparatifs. Envie de savoir comment ça s’est passé ? Nous aussi !
Partagez ceci

Destination : Loano (Italie) Distance trajet simple : 1.125 km en 14h30 (entrecoupé d’une nuitée) Voiture : Polestar 2 Autonomie réelle : +- 400 km Arrêts : 2 Distance totale parcourue : 3.000 km Frais totaux de recharge : +- 150 euros

Benitez est parti avec sa femme et ses deux fils âgés de 1 et 3 ans à Loano, une petite ville côtière située entre San Remo et Gênes. De là, la famille avait prévu quelques excursions, notamment à Monaco. Benitez savait que le voyage serait agréable avec sa Polestar 2 Lounge Edition. « Une voiture électrique embarque tellement de technologies qu’elle rend les longs trajets très confortables. Grâce au lane assist, l’assistance au maintien de la trajectoire, la moindre erreur de direction est corrigée. Et grâce au régulateur de vitesse adaptatif, vous maintenez constamment la bonne vitesse et la bonne distance par rapport à la voiture qui vous précède. Dans un embouteillage, la voiture roule et s’arrête d’elle-même, tout en maintenant la bonne distance. Il faut donc moins souvent rectifier la trajectoire, accélérer et freiner, c’est donc moins fatiguant. Je n’y vois rien que des avantages ! », affirme Benitez avec enthousiasme.

Plus d’arrêts pour les enfants que pour recharger Benitez a parcouru le trajet aller vers Loano, soit 1.125 kilomètres, en deux fois, avec une nuitée à Bâle, en Suisse. À chaque fois, il a pris le temps de recharger une fois à un chargeur rapide le long de l’autoroute. « Je ne suis pas du genre à rouler à 90 kilomètres/heure derrière un camion pour économiser la batterie. Mais ce n’était pas nécessaire, car ma Polestar 2 me permettait de faire environ 400 kilomètres, ce qui est largement suffisant. En fin de compte, il faut quand même s’arrêter pour manger à midi. Pendant ce temps-là, je branche ma voiture à un chargeur rapide », explique Benitez. « Avec deux jeunes fils, les arrêts sont de toute façon fréquents, que ce soit pour une pause pipi ou simplement pour leur permettre de se dégourdir les jambes. Disons que nous nous sommes arrêtés plus souvent pour les garçons que pour recharger la voiture ! »

Hôtel sans borne de recharge Bien que la plupart des conducteurs de VE préparent soigneusement leur voyage en voiture électrique, Benitez ne s’est pas vraiment inquiété. Tout ce qu’il a fait, c’est demander une carte Shell Recharge. « Elle offre une bonne couverture dans toute l’Europe pour recharger la voiture », affirme Benitez. « C’est bien sûr une bonne idée de planifier son itinéraire à l’avance, mais moi, j’ai utilisé Google Automotive. Ce système vous guide simplement jusqu’à votre destination et Google choisit les bornes de recharge. Vous en manquez une ou vous voulez vous arrêter à un autre moment ? Ce n’est pas un problème ! Surtout en Allemagne et en Suisse, où il y avait des bornes de recharge partout le long des autoroutes. »

Benitez n’a même pas cherché un hôtel équipé d’une borne. « Un hôtel sans point de recharge ne doit pas être un facteur restrictif. Nous avons choisi notre logement en fonction de nos enfants », plaisante-t-il.« Je pouvais facilement recharger ma voiture à un chargeur rapide près de l’hôtel, sur le parking d’un supermarché. » Benitez a également eu des bonnes surprises. Lors d’une journée passée à Monaco, par exemple, il a pu recharger gratuitement sa voiture. « Je suis entré dans un parking souterrain où il y avait des dizaines de bornes de recharge. Quand j’ai sorti ma carte pour démarrer la session, j’ai constaté que je ne pouvais la scanner nulle part. Pendant tout le temps que je suis resté garé là, la recharge était gratuite. Je n’ai payé que le parking, mais j’ai récupéré une voiture totalement chargée. Et, cerise sur le gâteau, le parking n’était même pas cher. Je pense que nos cocas en terrasse nous ont coûté plus que le parking ! »

Plus jamais de moteur à combustion Le trajet retour vers la Belgique s’est lui aussi déroulé sans encombre, même si Benitez a dû faire face à quelques embouteillages. « Mais même ça, ça a été. Le régulateur de vitesse adaptatif fait un monde de différence. » Sur l’ensemble du voyage, il a parcouru quelque 3.000 kilomètres, qui lui ont coûté environ 150 euros en sessions de recharge. *« C’est bien moins cher que l’essence ou le diesel. En fait, je n’ai même pas prêté attention aux tarifs de recharge, sinon j’aurais pu trouver encore moins cher. En Suisse, par exemple, la recharge était plus chère, mais tout est cher là-bas. »

Benitez est convaincu que la voiture électrique ne doit pas être un facteur restrictif pour partir en vacances. « Ce voyage l’a confirmé une fois de plus. Ma Polestar 2 est une voiture fantastique, et la conduite électrique est vraiment agréable et confortable, surtout sur les longs trajets. »*

Vous partez en voyage en VE ? Benitez vous donne quelques conseils :

Dans de nombreux pays, vous trouverez suffisamment d'infrastructures de recharge le long des autoroutes pour un voyage en voiture sans souci. Dans d'autres pays européens, ils continuent à travailler dur. Vous voulez découvrir par vous-même où vous pouvez voyager sans souci avec votre EV ? Alors lisez notre blog!

Publié le 29 septembre 2022
29 septembre 2022
Partagez ceci

Articles liés

Voyager en électrique
Le guide ultime pour des vacances d’été sereines en véhicule électrique 30 juin - Temps de lecture 4 minArrowRight
Voyager en électrique
Partir en Italie avec 4 enfants en VE ? C’est possible !20 avril 2022 - Temps de lecture 2 minArrowRight
Voyager en électrique
Pas de stress de recharge pendant les vacances en voiture grâce au Holiday Car21 janvier 2021 - Temps de lecture 2 minArrowRight