L'électrification en marche

Temps de lecture : 6 minMobilité verte
Avec l'accélération et le nombre croissant des mesures en faveur de la réduction des émissions des véhicules, il peut être difficile de se tenir au courant de tout. C’est pourquoi LeasePlan a synthétisé ici les récentes évolutions et les dernières tendances émergentes, notamment en matière de réduction des émissions de gaz d'échappement, de véhicules électriques et d'infrastructures de recharge.
Partagez ceci

Dans tous les secteurs d'activité et aux quatre coins du monde, les démarches visant à atteindre zéro émission de gaz d'échappement se multiplient. Les gouvernements mettent en place des subventions, des programmes et des législations en vue de favoriser l'adoption des véhicules électriques. L'industrie automobile donne la priorité à la production et à la vente de véhicules électriques, tandis que de nombreuses entreprises s’engagent à adopter un parc automobile non polluant.

Voici quelques évolutions majeures à connaître.

L'UE veut bannir les véhicules à carburant fossile

L'Union européenne (UE) envisage la date butoir de 2035 pour mettre fin à la commercialisation des véhicules à carburant fossile. L'interdiction proposée s’inscrit dans le cadre plus large du Pacte vert de l'UE visant à lutter contre le réchauffement climatique et doit encore être validée par les États membres. Cette proposition comprend :

  • Une réduction de 55 % des émissions de CO2 (par rapport aux niveaux de 2021) pour les voitures neuves vendues et de 50 % pour les camionnettes neuves vendues d’ici 2030, bien au-delà de l'objectif actuel de 37,5 % pour la même période.
  • L’interdiction de la vente de véhicules diesel et essence d'ici 2035.
  • L'installation d’un million de chargeurs d’ici 2025, 3,5 millions d’ici 2030, des investissements obligatoires dans des chargeurs rapides et des points de ravitaillement en hydrogène sur les autoroutes.

Les véhicules électriques : l'avenir pour les États-Unis

Aux États-Unis, la nouvelle administration adopte une position plus ferme au sujet du changement climatique et des émissions de CO₂. Le président Biden considère que les véhicules électriques sont l'avenir de l'industrie automobile. Il a d'ailleurs entamé l’année 2021 en annonçant des programmes d'électrification de la totalité du parc fédéral, soit 645 000 véhicules. Depuis, il a également proposé :

  • Un objectif de véhicules électriques représentant 50 % des ventes de voitures neuves d'ici 2030 ;
  • Des réglementations plus strictes concernant la pollution produite par les voitures et les camionnettes, afin de favoriser la vente de véhicules électriques ;
  • La construction de 500 000 stations de recharge dans tout le pays, accompagnée de subventions et de mesures incitatives pour les États et les gouvernements locaux afin d’encourager l'installation de chargeurs publics et privés.

« Les véhicules électriques constituent une vision de l’avenir qui commence à se concrétiser ; l'avenir de l’industrie automobile est électrique... Il n'y a pas de retour en arrière possible », a déclaré

Joe Biden, le président des États-Unis

En Chine, les véhicules électriques vont de succès en succès

Plus grand marché automobile du monde, la Chine se positionne déjà en tant que chef de file de la vente de véhicules électriques et des infrastructures de recharge publiques. En 2020, les installations de stations de recharge lente publiques ont augmenté de 65 % : 500 000 chargeurs lents sont désormais disponibles dans tout le pays, ce qui représente plus de la moitié de la totalité des chargeurs lents publics dans le monde. La Chine a également annoncé de nouvelles politiques et de nouveaux objectifs en matière d’électrification des véhicules, et notamment :

  • L’obligation que les véhicules électriques représentent 40 % de la totalité des voitures vendues d'ici 2030. L'incidence de cette politique se fera sentir dans le monde entier ;
  • Une prolongation des aides financières pour les véhicules électriques jusqu’en 2022 – aides financières qui devaient prendre fin en décembre 2020, mais qui ont été réduites de 20 % et prolongées de deux ans en raison de la baisse des ventes de véhicules électriques pendant la pandémie ;
  • Un programme de dépenses d'infrastructures s'élevant à 1,4 billion de dollars, financement de stations de recharge de véhicules électriques compris. Dix villes chinoises ont annoncé leur intention de mettre en place 1,2 million de chargeurs supplémentaires d'ici 2025 grâce à ce financement.

Tous les regards sont tournés vers l'industrie automobile

Dans le même temps, l’industrie automobile ne reste pas statique. Bien au contraire, les constructeurs automobiles se projettent dans l'avenir, la plupart ayant annoncé des objectifs de 30 à 50 % de ventes de véhicules électriques d'ici 2025 et de 50 à 100 % d’ici 2030. Ces objectifs concernent principalement les marchés européen, américain et chinois.

Parmi les grands constructeurs automobiles aux ambitions prometteuses, on retrouve :

  • Ford, qui vise à être entièrement électrique en Europe d’ici 2026 ;
  • Volvo, qui a l'intention d'être 100 % électrique en Europe d'ici 2030 ;
  • Fiat, qui compte devenir une marque 100 % électrique d’ici 2030.

Mais une foule d'autres évolutions à venir ont été annoncées par les constructeurs automobiles.

  • Tesla prévoit d’ouvrir son propre réseau de superchargeurs à d'autres marques de véhicules électriques d’ici fin 2021 (deux inconnues dans l'équation : les calendriers de mise en œuvre et les modalités de paiement).
  • Le constructeur automobile chinois Nio a annoncé que sa stratégie de pénétration du marché européen débuterait en Norvège. Nio se distingue des autres start-ups de véhicules électriques : ses véhicules peuvent facilement changer de batterie et les batteries elles-mêmes sont en location.
  • Stellantis (fusion de PSA et de Fiat Chrysler) prévoit d'investir 30 milliards de dollars dans l'e mobilité d’ici 2025 dans le cadre de sa nouvelle stratégie de véhicules électriques.
  • Polestar prévoit de pénétrer neuf nouveaux marchés en 2021, doublant sa présence et touchant ainsi 18 marchés dans le monde.

L'électrification : un enjeu majeur pour les flottes d’entreprise

Le pourcentage de véhicules électriques, de véhicules hybrides et de véhicules électriques hybrides rechargeables (VEHR) augmente au sein des flottes d'entreprise. Cette tendance est portée par l’évolution des politiques gouvernementales, la plus grande accessibilité financière des véhicules électriques et la sensibilisation accrue des conducteurs aux problèmes environnementaux.

Chaque année, l'équipe Consultancy Services de LeasePlan réalise une analyse des flottes de différents secteurs industriels et établit un classement de leur durabilité. Voici ce que révèlent les résultats du classement de cette année :

  • Le secteur Technologie est le plus performant de cette année, en raison d'une forte baisse de l'utilisation du diesel et de sa part importante de véhicules électriques à batterie ;
  • Les véhicules électriques hybrides rechargeables font un retour en force grâce aux seuils de CO₂ fixés par l’UE pour les constructeurs automobiles en 2020 ;
  • on observe une baisse généralisée des émissions dans la majorité des secteurs, due à l'augmentation du nombre de voitures électriques et de véhicules électriques hybrides rechargeables.

Pour découvrir le classement sectoriel 2021 de la durabilité des parcs, cliquez ici.

Il reste du chemin à faire

Les gouvernements, les constructeurs automobiles ainsi que les conducteurs sont en train d'entreprendre des changements majeurs. Les politiques mises en place par les organismes gouvernementaux incitent les constructeurs automobiles à accélérer la production de véhicules à faibles émissions et à émission zéro, encourageant par ricochet les entreprises à s’engager à se doter de parcs de véhicules rejetant zéro émission de gaz d'échappement. Les évolutions en marche dans chacun de ces domaines sont importantes, mais il reste clair qu'une coordination de cette mutation à grande échelle doit se poursuivre pour que l'électrification des parcs puisse atteindre la vitesse et donner les résultats dont notre planète a besoin.

Les développements et les annonces abordés ici ne sont qu’un début : beaucoup d'autres vont suivre dans les mois et les années à venir. Restez connectés !

Vous souhaitez en savoir plus sur la manière d'atteindre zéro émission dans votre parc ? Contactez-nous en cliquant ici !

Publié le 27 octobre 2021
27 octobre 2021
Partagez ceci

Articles liés

LLDWhat’s next pour l’économie mondiale 10 mai - Temps de lecture : 2 minArrowRight
LLDL'entretien se réserve en ligne22 avril - Temps de lecture : 1 minArrowRight
Fiscalité & législationDécryptage du Plan Automobile 07 juillet 2020 - Temps de lecture : 1 minArrowRight