Égalité professionnelle

Index de l’égalité Femmes - Hommes

La société s’est toujours engagée à respecter l’égalité de traitement entre les femmes et les hommes par la signature d’accords d’entreprise relatif à l’égalité professionnelle et aux mesures portant sur la suppression des écarts entre les hommes et les femmes. Ces accords ont été signés avec nos partenaires sociaux depuis 2010 et ce chaque année.

La mixité professionnelle doit être encouragée dans tous les métiers et à tous les niveaux hiérarchiques de l’entreprise.

Promulguée en septembre 2018, la loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » comporte un volet destiné à réduire les inégalités professionnelles entre les Femmes et les Hommes.

Dans le prolongement de cette loi, nous avons établi notre Index 2020 dédié à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes : il est de 92 points sur 100 en 2020 et se décline par indicateurs comme suit : 

  • Indicateur écart de rémunérations par catégorie (*) : 37 sur 40 (écart favorable aux hommes)
  • Indicateur écart taux d’augmentation par catégorie (*) : 20 sur 20 (écart favorable aux femmes)
  • Indicateur écart  taux de promotion (*) : 10 sur 15 (écart favorable aux hommes)
  • Indicateur retour de congés maternité (**) : 15 sur 15 (Augmentation de toutes les salariées)
  • Indicateur hautes rémunérations (***) : 10 sur 10 (hommes et femmes à égalité)

La progression constante de cet index (80 points sur 100 en 2018, 91 points sur 100 en 2019 et 92 points sur 100 en 2020) est le reflet des efforts et de la détermination du Groupe à poursuivre, en concertation avec ses partenaires sociaux, sa démarche d’amélioration continue et son ambition de tout mettre en œuvre pour assurer cette égalité en matière notamment d’accès à l’emploi, à la formation professionnelle, à la promotion professionnelle et aux conditions de travail et d’emploi.

*employés, agents de maîtrise, cadres **salariées augmentées dans l’année suivant leur retour de congé de maternité ***Nombre de salariés du sexe sous représentés parmi les plus hautes rémunérations