What's next en matière de conduite autonome ?

Temps de lecture : 4 minTechnologie et innovation
Dignes de films de science-fiction il n'y a pas si longtemps, les véhicules autonomes pourraient bien être sur le point d'arriver sur nos routes. Boosté en partie par la pandémie mondiale, le marché des véhicules autonomes a pris de la vitesse en 2021 et a atteint des niveaux inédits d'investissement et de progrès technologique. Dans ce billet de blog, nous allons nous intéresser à ce qui fait bouger l'industrie des véhicules autonomes à l'heure actuelle et à ce qui nous attend pour l'année à venir et les prochaines.
Partagez ceci

Pour être précis, il existe cinq niveaux de conduite autonome :

Niveau un

Le conducteur reste maître de la direction, mais le système d'aide à la conduite (p. ex. un système classique de régulation de la vitesse) peut apporter son assistance pour la vitesse, l'accélération et le freinage.

  • Niveau deux

Le conducteur peut se libérer de certaines taches de conduite comme, la direction, l'accélération, le maintien de la distance entre les véhicules, le freinage et la vitesse (p. ex. avec des systèmes de régulation de la conduite adaptative), mais il doit toujours être sur ses gardes et se tenir prêt à intervenir.

  • Niveau trois

Dans des conditions routières idéales (autoroutes à plusieurs voies et à séparation centrale), le conducteur peut faire autre chose pendant que le système prend un contrôle partiel, voire total, comme le font le système Autopilot de Tesla et l'AI Traffic Jam Pilot d'Audi.

  • Niveau quatre

Le véhicule "sait se commander" de manière autonome sur les autoroutes ou dans certaines rues en ville sans intervention du conducteur (comme le service de voiturage Waymo de Google aux États-Unis). En cas de conditions dangereuses, ces véhicules sont programmés pour se garer dans un endroit sûr et/ou redonner les commandes au conducteur ou à l'opérateur à distance.

  • Niveau cinq

Le véhicule, contrôlé par un système d'IA avancé, sait conduire de manière autonome quelles que soient les conditions et ne nécessite aucune interaction humaine. Même avec les technologies actuelles, l'autonomie totale des véhicules reste extrêmement compliquée et ne sera réalisable que dans un avenir (plus ou moins) proche.

Les réglementations encadrant la conduite autonome

La conduite autonome semble être une bonne idée, mais est-elle autorisée ? Depuis que la Commission économique des Nations unies pour l'Europe (CEE-ONU) a adopté de nouvelles réglementations en janvier 2021 autorisant l'utilisation des systèmes automatisés de maintien dans la voie sur les voies publiques, les gouvernements s'empressent d'adopter de nouvelles réglementations concernant les véhicules autonomes.

Depuis, l'Allemagne, le Japon et le Royaume-Uni ont officiellement validé sous certaines conditions les véhicules autonomes de niveau 3 ("véhicules les yeux fermés") sur les voies publiques et d'autres pays européens devraient adopter une législation similaire en 2022. L'Allemagne devrait devenir le premier pays à adopter des lois relatives aux véhicules autonomes de niveau 4.

Les véhicules autonomes dans le monde

Les choses s'accélèrent. À l'heure actuelle, il existe d'innombrables projets pilotes de véhicules autonomes dans le monde, avec de plus en plus d'acquisitions, de partenariats et de consortiums chaque jour. Parmi les plus récents, citons l'acquisition de Zoox par Amazon, l'achat de la division VA d'Uber par Aurora et l'acquisition de la division VA de Lyft par Toyota. Sans oublier le nouveau groupement Autonomous Vehicle Computing Consortium, qui réunit la crème des constructeurs automobiles, des fabricants de circuits intégrés et des fournisseurs, dont ARM, Bosch, Continental, Denso, GM, Toyota, Nvidia et NXP. Au-delà des similitudes, l'approche de la technologie des véhicules autonomes varie sensiblement d'un pays à l'autre. En Europe, la mobilité de masse semble être la principale préoccupation, avec des partenariats public/privé axés sur le développement de navettes autonomes. En Chine, c'est l'intelligence artificielle qui occupe le devant de la scène, ce pays étant l'un des leaders mondiaux du développement dans ce domaine. Dans le même temps, les géants américains de la technologie se concentrent sur des applications comme, les robotaxis, les livraisons du dernier kilomètre et le transport par camion.

D'importants lancements sont prévus cette année dans le domaine des véhicules autonomes

Parmi les lancements de véhicules autonomes les plus attendus en 2022, on parle beaucoup de Mercedes, Volvo et Ford. La Mercedes-Benz Classe S 2022 se revendique comme le premier véhicule autonome de niveau trois pouvant être conduit sans les mains. Cette nouvelle voiture, dotée du système exclusif de conduite autonome Drive Pilot, pourrait pour l'instant se conduire de manière autonome uniquement sur l'Autobahn allemande, et ce, à une vitesse maximale de 60 km/h. Volvo, dans le même temps, lancera cette année sa nouvelle fonctionnalité de conduite autonome de niveau 3 sans les mains et les yeux fermés. Appelée Ride Pilot, elle utilise un capteur LiDAR Luminar Iris ainsi que huit caméras, 16 capteurs à ultrasons et cinq radars pour permettre au logiciel d'apprécier la profondeur. Elle sera proposée en option payante sur le nouveau SUV électrique du constructeur. Ford lance un système de niveau 2 baptisé Bluecruise. Celui-ci s'appuie sur le geofencing et les cartes de disponibilité via la plate-forme HERE pour permettre aux conducteurs d'activer la technologie de conduite autonome dans des zones sûres réparties sur 1,6 million de kilomètres d'autoroutes aux États-Unis et au Canada.

What's next?

Grâce à des avancées technologiques rapides, le développement des voitures autonomes prend de la vitesse. En fait, le marché mondial des véhicules autonomes devrait dépasser 1,75 billion d'euros d'ici à 2030, ce qui représente 58 millions de véhicules autonomes sur les routes dans le monde ! Chez LeasePlan, nous nous intéressons en permanence aux innovations du secteur de la mobilité et nous allons continuer à surveiller les tendances dans le domaine de la conduite autonome.

Publié le 2 mai 2022

En savoir plus
2 mai 2022
Partagez ceci

Articles liés

LLD
What’s next pour l’économie mondiale 10 mai 2021 - Temps de lecture : 2 minArrowRight
LLD
Les véhicules de fonction les plus populaires en 202008 mars 2021 - Temps de lecture : 2 minArrowRight
LLD
La LLD de véhicules d'occasion24 juin 2020 - Temps de lecture : 3 minArrowRight