Auto revue – Volvo XC40 P8 Recharge Twin

Parti du bon pied…

Avec ses 408 ch, le premier véhicule Volvo électrique se présente avant tout comme un crossover à vocation sportive. Mais question efficacité, il reste quelques petits efforts à faire.

 

Plateforme partagée

Fabriqué à Gand, le Volvo XC40 P8 Recharge est le tout premier véhicule électrique du constructeur suédois. Disponible au choix avec un ou deux moteurs électriques, il partage la même plateforme, le même pack de batteries et la même ligne de transmission que la Polestar 2 (étonnamment moins chère). 

La version que nous avons testée – baptisée Twin – était équipée de deux moteurs délivrant une puissance de 408 ch (300 kW) et exerçant un couple de 660 Nm équitablement répartis sur les essieux avant et arrière. Notez bien que si vous n’avez pas besoin d’une telle cavalerie, vous trouverez sûrement votre bonheur avec la version traction avant, dotée d’un seul moteur et d’une puissance totale de 231 ch (170 kW). 

Les deux versions sont toutefois équipées de la même batterie, un gros modèle d’une capacité de 78 kWh, dont 75 kWh nets disponibles. Le constructeur annonce une autonomie de 418 kilomètres (WLTP). En pratique et avec un style de conduite normal, comptez plutôt sur un rayon d’action de 320-330 kilomètres et sur une consommation moyenne (relativement élevée) de 23 kWh/100 km.

 

Chargement rapide et accélérations

Si vous rechargez la batterie à une borne ordinaire, la vitesse de chargement maximale est de 11 kW. La lourde batterie de 565 kg peut aussi se brancher à de puissants chargeurs de courant continu à des vitesses pouvant atteindre 150 kW. C’est rapide, tout comme le véhicule qui, grâce à ses 408 ch électriques est capable de sprinter de 0 à 100 km/h en à peine 4,9 secondes. Il affiche aussi d’excellentes relances, tandis que la transmission intégrale exclut tout problème de traction. A l’instar de toutes les nouvelles Volvo, sa vitesse de pointe est bridée à 180 km/h.

C’est en ligne droite que le XC40 électrique se montre le plus performant, car avec sa carrosserie surélevée et son poids de quasi 2,2 tonnes, il affiche une fâcheuse tendance au roulis. D’où l’utilité d’une conduite souple et détendue. Heureusement, les tendances au tangage sont bien maîtrisées.

 

Un véhicule dans l’air du temps

Le XC40 répond parfaitement aux normes actuelles, notamment avec son système d’infodivertissement basé sur Android et ses différents systèmes de sécurité, ceux-là même qui font la réputation de Volvo. Le confort et l’habitabilité sont d’un excellent niveau. Le coffre de 414 litres affiche 47 litres de moins que celui des modèles à essence, une perte partiellement compensée par un petit coffre supplémentaire de 31 litres à l’avant.

Le principal défaut du XC40 électrique à double moteur reste son prix. Sauf si vous l’achetez en leasing, auquel cas la dépense pèsera moins lourd qu’en cas d’achat classique. A part cela, c’est un excellent véhicule électrique qui séduira surtout les conducteurs de voitures de société. Mais attention ! Ce n’est pas non plus un modèle de sobriété !

    • Checked Icon

      + Prestations et relances

    • Checked Icon

      + Confort

    • Checked Icon

      + Equipement

    • Checked Icon

      -Prix d’achat -Consommation électrique