Auto revue – Tesla Model 3 Long Range

La marginale

Après des mois d’attente, la Model 3 est aujourd’hui solidement installée en Europe. Et même si elle reste chère, elle rend enfin la conduite en Tesla plus abordable.

 

Volatilité des prix

Les prix des Tesla évoluent régulièrement, tantôt vers le haut, tantôt vers le bas. A l’heure où nous rédigeons ces lignes, la Long Range que nous avons testée coûte € 56.990, tvac. La version Performance, qui tout comme la Long Range dispose de deux moteurs électriques et d’une transmission intégrale, coûte € 6000 de plus, tandis que la Standard Range Plus, configurée en propulsion, en coûte 8000 de moins. 

En échange de ces prix, vous avez droit dans les trois cas à une voiture électrique qui reste avant-gardiste sur le plan technologique et qui continue à repousser les limites de l’autonomie, grâce notamment aux updates logiciels en mode OTA (‘over-the-air’ ou à distance).

 

Quand le minimalisme devient un atout

En termes de design, la Model 3 rappelle la Model S, mais en moins élancé, ce qui lui enlève une part d’élégance. A l’intérieur, le constructeur a misé sur le minimalisme pour concentrer toute l’attention sur l’écran horizontal qui fait office non seulement de tableau de bord mais aussi de centrale de commande de quasi toutes les fonctions de la voiture. 

Si vous avez l’habitude de travailler avec une tablette, cela ne vous posera aucun problème. Sinon, le principe du ‘tout digital’ vous demandera un petit temps d’adaptation. La voiture ne dispose pas de clé traditionnelle mais d’un badge, lequel devient inutile si vous programmez votre smartphone pour servir de clé. 

 

Jusqu’à 580 kilomètres

La version la plus puissante de la Model 3 est la Performance. Départ arrêté, elle atteint les 100 km/h en à peine 3,3 secondes et promet une autonomie de 567 km (WLTP). La Long Range atteindrait même 580 km selon le cycle WLTP et avec un sprint de 0 à 100 en 4,4 secondes, elle n’a pas grand-chose à envier à la Performance. Nous avons réussi à couvrir 450 kilomètres lors de notre test, ce qui correspond à une consommation moyenne de 21 kWh/100 km. 

La batterie affiche une capacité de 75 kWh. Pour ceux qui se contentent de moins (et qui veulent surtout dépenser moins, il y a la Standard Range Plus. La batterie perd 20 kWh et la transmission intégrale cède la place à la propulsion. Avec son unique moteur électrique, elle atteint les 100 km/h en 5,6 secondes, tandis que le rayon d’action de la moins chère des Tesla est de 448 km. 

La parfaite intermédiaire

Si vous trouvez que ‘très rapide’ est déjà suffisamment rapide, inutile d’opter pour la Performance. La Long Range se présente comme la plus homogène des Model 3, car elle dispose de la transmission intégrale et du double moteur de la Performance, parce qu’elle promet le plus grand rayon d’action et parce qu’elle offre absolument tout ce que vous êtes en droit d’attendre de la conduite électrique : des prestations et des relances époustouflantes ainsi qu’une autonomie confortable.

On lui pardonnera facilement le manque de feedback du volant, la rigidité relative de la suspension et le soutien un peu faible des sièges. L’habitabilité est largement suffisante et les finitions ont bien évolué depuis les premières Tesla, même si sur ce plan-là, elle a encore pas mal à envier à ses meilleures concurrentes.

Son propre réseau de chargeurs rapides, une autonomie supérieure à la moyenne, des prestations ébouriffantes, un confort d’utilisation inégalé : Tesla nous offre un concept global très intéressant. La Model 3 reste une véritable référence, même si la concurrence se fait de plus en plus offensive !

    • Checked Icon

      + Prestations impressionnantes

    • Checked Icon

      + Convient parfaitement comme voiture unique

    • Checked Icon

      + Comportement routier convaincant

    • Checked Icon

      -Faible soutien des sièges -Feed-back du volant -Suspension un peu dure