The Electric Switch

Temps de lecture 3 minDurabilité
Decathlon a fait le choix de la voiture électrique via une nouvelle car policy introduite il y a de cela deux ans. Et depuis deux ans, un nombre croissant de conducteurs ont vaincu leurs appréhensions et ont ainsi contribué à réaliser les objectifs écologiques de la chaîne de magasins de sport.
Partagez ceci

« L’écologie est un pilier important pour nous », affirme Erik Aerts, qui coordonne le projet chez Decathlon. « Nous faisons dès lors très attention à l’empreinte écologique de nos produits, à notre consommation d’énergie et bien sûr aussi à la manière dont nous nous déplaçons. Car ce dernier aspect a une énorme influence sur les émissions de CO2 de notre entreprise.»

L’entreprise a donc élaboré une nouvelle politique en matière de voitures de société, qui encourage l’utilisation de véhicules électriques via des incitants. Celui qui opte pour un véhicule électrique reçoit un budget plus important, par exemple. "Pour nous, le compte est vite fait", poursuit Erik Aerts. "Les voitures électriques sont fiscalement plus avantageuses que les voitures dotées d’un moteur à combustion classique et de plus, l’électricité est toujours moins chère que l’essence ou le diesel."

En outre, les voitures électriques font leur apparition dans un climat optimal. Chez Decathlon, l’électricité qui sert à ‘faire le plein’ via les bornes de recharge installées sur le site est en effet un mélange d’électricité verte et d’électricité produite par les propres panneaux solaires de l’entreprise. Il ne s’agit donc pas seulement pour la chaîne de magasins de sport de mesures fiscalement avantageuses concernant les VE. Les travailleurs peuvent également faire prévoir dans leur contrat de leasing l’installation d’une borne de recharge à leur domicile. « Mais ce choix leur appartient. Ceux qui ont une borne de recharge près de chez eux ne profitent pas toujours de cette option. Mais le plus important est que nous laissons le choix à nos travailleurs et éliminons le plus possible les obstacles éventuels », déclare Erik Aerts.

10 fois plus que la moyenne

En deux ans, Decathlon a déjà su convaincre quelque 10% de ses conducteurs de voitures de société d’opter pour un véhicule électrique. « Pas si mal quand on sait que la part de marché des VE dans notre pays se situe juste au-dessus de 1% », affirme Erik Aerts. De plus, les profils séduits par les VE sont plutôt divers.

« Cela va de personnes qui parcourent de courtes distances à des travailleurs qui sont chaque jour sur la route pour faire leur job. Il y a aussi des conducteurs qui étaient au départ plutôt réticents par rapport à la voiture électrique. Fort heureusement, la technologie a déjà en partie rattrapé les idées reçues sur les VE (comme quoi ils ne conviennent que pour les courtes distances). Quand on voit l’autonomie qu’a déjà une Tesla Model 3, on sait qu’on peut partir l’esprit tranquille », précise Erik Aerts, qui ajoute que la nouvelle car policy concerne tous les véhicules électriques, afin ainsi d’inciter le plus possible de conducteurs à passer à un VE.

Appréhensions

Tous les conducteurs de Decathlon n’ont pourtant pas opté pour une voiture électrique. « Et ce n’est pas nécessaire, car nous n’avons pas d’objectifs spécifiques pour le tout électrique », déclare Erik Aerts. « Il ne faut pas non plus perdre de vue les besoins et les craintes de l’utilisateur. Nous tentons par exemple d’orienter les personnes qui ne sont pas encore tout à fait prêtes pour l’électrique vers les hybrides afin ainsi d’atténuer quelque peu les appréhensions. Elles reçoivent aussi un budget un peu plus élevé, mais pas autant que les conducteurs d’une voiture électrique, bien entendu. »

LeasePlan a évidemment aussi joué un rôle important dans l’aventure électrique de Decathlon. "Nous avons clairement pu compter sur l’expérience de la société de leasing", affirme Erik Aerts. "Ils ont réfléchi avec nous à des moyens d’encourager nos travailleurs à opter pour l’électrique, nous ont prodigué des conseils concernant la fiscalité et les modèles disponibles, et ont même organisé une journée d’essai pour nos conducteurs. Je suis dès lors convaincu qu’un nombre encore plus élevé de conducteurs passerons à l’électrique dans le futur !"

Plus d'info ? Nous sommes là pour vous aider.

Contact_L

Des questions ?

Publié le 21 janvier 2021

21 janvier 2021
Partagez ceci

Articles liés

LeasingMa voiture en leasing privé est-elle bien assurée ? 02 juin - Temps de lecture 4 minArrowRight
LeasingAchat ou leasing ? Quelle est l’option la plus avantageuse pour votre flotte ?28 février - Temps de lecture 1 minArrowRight
LeasingUne nouvelle voiture tous les quatre ans ? Les avantages du leasing privé18 janvier - Temps de lecture 1 minArrowRight