©Kris Vandormael

L’Europe interdit les moteurs à combustion à partir de 2035 : la Belgique ouvre dès à présent la voie à l’électromobilité

Temps de lecture 3 minDurabilité
L’Europe a tranché : à partir de 2035, les véhicules diesel ou essence neufs ne pourront plus être vendus dans l’UE. Cet objectif soulève de nombreuses questions de faisabilité. Mais la Belgique ouvre d’ores et déjà la voie à l’électromobilité à partir de 2026.
Partagez ceci

Le mercredi 8 juin, le Parlement européen a approuvé une proposition fixant une date limite à 2035 pour l’industrie automobile : à compter de cette date, les constructeurs ne pourront plus vendre de voitures particulières neuves ou d’utilitaires légers neufs équipés d’un moteur à combustion.

Selon la Commission, les voitures particulières et les utilitaires légers représentent respectivement environ 12 % et 2,5 % des émissions totales de CO2 dans l’UE. En interdisant la vente de moteurs à combustion à partir de 2035, l’UE espère faire un grand pas vers la neutralité climatique d’ici 2050. 

Par ailleurs, les députés européens ont convenu que les constructeurs devraient réduire les émissions moyennes de leurs véhicules neufs de 15 % d’ici 2025 par rapport à 2021. D’ici 2030, cette réduction devra s’élever à 55 % pour les voitures particulières et à 50 % pour les utilitaires légers. Enfin, l’année 2035 sonnera le glas du diesel et de l’essence pour les véhicules neufs, puisqu’à partir de ce moment-là, la réduction des émissions devra être… de 100 %.

Des véhicules électriques moins chers, une dépendance réduite au pétrole

Alex Keynes, Clean Vehicles Manager chez Transport & Environment, commente : « Cette date limite signifie que les dernières voitures à combustibles fossiles seront vendues d’ici 2035. Cela nous donne une chance d’endiguer les effets désastreux du changement climatique. En outre, la suppression progressive des moteurs à combustion est une opportunité historique de mettre fin à notre dépendance au pétrole et de nous prémunir contre les despotes. Et cela donne à l’industrie automobile les assurances nécessaires pour lui permettre d’augmenter sa production de véhicules électriques, ce qui fera baisser les prix pour les automobilistes. »

C’est en effet l’un des objectifs de l’UE : forcer les constructeurs à accroître leur production, poussant ainsi à la baisse les prix des voitures électriques et éliminant l’un des principaux obstacles à leur adoption. D’ailleurs, les véhicules électriques ne seront pas les seuls à pouvoir encore être vendus à partir de 2035 : les véhicules à pile à combustible auront également le feu vert. Ces véhicules roulent à l’hydrogène, un autre secteur dans lequel l’Europe entend investir massivement.

La Belgique se prépare dès à présent

Dans notre pays, le passage à l’électromobilité sera de toute manière plus rapide, à commencer par les voitures de société. À la fin de l’année dernière, il a été décidé qu’à partir de 2026, les nouvelles voitures de société devront de toute façon être zéro émission pour pouvoir encore bénéficier d’une déductibilité fiscale. Des incitants fiscaux ont également été prévus pour l’infrastructure de recharge. 

En tant qu’expert des parcs automobiles électriques, LeasePlan est prêt à fournir des conseils sur les véhicules électriques adaptés en fonction de l’objectif, du conducteur et des possibilités de recharge des entreprises. Elles peuvent également s’adresser à LeasePlan pour recevoir des recommandations sur une politique automobile électrique et des études de faisabilité et d’impact

Grâce à l’électrification des flottes des entreprises, notre pays promet de prendre de l’avance sur les mesures européennes. Cela lui permettra aussi de développer l’expertise nécessaire à l’approche d’une transition globale vers des voitures et des utilitaires légers zéro émission d’ici 2035. À partir de 2026, des dizaines de milliers de nouvelles voitures électriques seront immatriculées chaque année en Belgique. Quelques années plus tard, ces mêmes véhicules seront remis sur le marché comme des voitures d’occasion intéressantes et abordables. Enfin, grâce à la baisse de prix attendue des nouveaux modèles de véhicules électriques, la conduite électrique pourrait devenir la norme dans notre pays bien avant les délais mis en avant par l’Europe.

Vous souhaitez en savoir plus sur la nouvelle fiscalité automobile en 2021-2031 ? Cliquez ici.

Vous voulez obtenir de l’aide et des conseils pour passer à la conduite électrique ? Découvrez les services de LeasePlan ici.

Publié le 13 avril 2022
13 avril 2022
Partagez ceci

Articles liés

LeasePlan fête ses 50 ans
Du rétroviseur latéral en option à l’ordinateur sur roues : voici comment LeasePlan a vu ses voitures évoluer en 50 ans03 mars - Temps de lecture 4 minArrowRight
LeasePlan fête ses 50 ans
50 ans en tant que pionnier dans le leasing : les services les plus marquants de LeasePlan au fil des années03 mars - Temps de lecture 5 minArrowRight
LeasePlan fête ses 50 ans
« Nos bureaux actuels reflètent la culture de LeasePlan »03 mars - Temps de lecture 3 minArrowRight