Contrôle technique : les délais de prise de rendez-vous s'allongent

Temps de lecture : 2 minConseils
Les centres de contrôle technique alertent sur les risques d'une explosion de la fréquentation des centres avant les vacances d'été. En cause, le premier confinement de 2020 obligeant le report de nombreux rendez-vous.
Partagez ceci

Comment y remédier ?

Si votre contrôle technique est à effectuer avant l'été, prenez les devants et réservez dès maintenant sous risque de ne pas trouver de rendez-vous à temps.

Pendant le confinement de 2020, les centres de contrôle technique ont été fermés pendant plusieurs mois. À l’époque, le gouvernement avait accordé trois mois de tolérance aux automobilistes qui devaient passer leur contrôle en mai 2020. A la réouverture, les professionnels avaient du faire face à un véritable embouteillage... Sachant que les contrôles techniques s'effectuent tous les deux ans, le risque  d'un nouveau pic de rendez-vous est à prévoir.

Anticipez votre rendez-vous pour être serein

 Les professionnels appellent à la vigilance des conducteurs pour ne pas être submergés par les prises de rendez-vous. Le risque pour ceux qui ne trouveront pas de rendez-vous est de ne pas pouvoir utiliser leur véhicule pour les vacances d'été ! Pour rappel, les conducteurs qui roulent sans contrôle technique à jour encourent une amende de 135 euros. Ils ont également 7 jours pour se mettre en conformité, ce qui peut être un problème si les centres sont engorgés.

Notre conseil : anticipez votre prise de rendez-vous car la situation risque de se tendre d'ici à la mi-mai.  C'est facile : contactez le Service Relation Conducteurs pour organiser votre rdv. 

Depuis dix ans, les flottes automobiles ne cessent de vieillir et le marché des transactions de véhicules d’occasion s'est lui, envolé. Aujourd'hui, ce n'est pas moins de 25 millions de véhicules qui sont contrôlés chaque année.

Chasse aux particules fines

Depuis le 1er juillet 2019, le contrôle technique des véhicules diesel est devenu plus sévère. Après s'être déjà durci en mai 2018, afin de mieux considérer les évolutions imposées par l’Europe en instaurant un troisième niveau de sanction et en allongeant la liste des points à vérifier. Ces durcissements successifs ont eu pour conséquence d'augmenter, au fil des années, la durée moyenne du contrôle ainsi que le risque de contre-visite. De quoi venir ralentir la mécanique bien huilée des centres.

Alors pour éviter ces embouteillages de mai, juin et juillet 2022, préférez prévenir que guérir.

Publié le 31 mars 2022
31 mars 2022
Partagez ceci

Articles liés

LeasePlan
LeasePlan et ALD : naissance d'un acteur majeur mondial de la mobilité06 janvier - Temps de lecture : 1 minArrowRight
Etude
68 % des Millenials sont désormais plus enclins à se déplacer en voiture qu'à prendre les transports en commun30 novembre 2020 - Temps de lecture : 2 minArrowRight
Etude
Préparer votre parc de véhicules utilitaires légers aux protocoles WLTP et RDE 05 septembre 2019 - Temps de lecture : 1 minArrowRight