Budget : ce sont les watts qu’on préfère ?

Temps de lecture : 3 minTechnologie et innovation
Le litre de carburant a franchi les 2 €...
Alors que le nombre de véhicules électriques en circulation ne cesse de grossir, aidé par la fiscalité et par les progrès de l’offre des constructeurs, les motorisations thermiques subissent de plein fouet la hausse du prix de l’énergie. Cela va-t-il accélérer l’adoption des véhicules électrifiés (électriques et hybrides) pour échapper à cette forte augmentation du coût de leur mobilité ? Mais au fait, rouler à l’électricité, c’est à quel prix ?
Partagez ceci

Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte : le type de véhicule, les conditions de conduite… mais la question principale reste : où rechargez-vous votre véhicule électrique ?

La recharge électrique au domicile (habitat individuel)

C’est l’option la plus économique, adoptée d’ailleurs par la grande majorité des conducteurs de véhicules électriques : ils seraient 90 % à opter pour cette formule selon l’AVERE.

Prévoir l’installation de chargement

L’installation au domicile nécessite une prise renforcée ou une borne (wallbox), et l’intervention d’un professionnel qualifié – ne tentez pas l’aventure avec une prise classique. Vous avez une voiture familiale à grosse batterie ? Vous disposez de peu de temps pour recharger ? Préférez une borne (wallbox). Son coût ? Entre 500 et 1 500 €, en fonction de la puissance du courant qu'elle peut envoyer vers la batterie de 3 à 22 kW. Des aides : crédit d’import, programme ADVENIR, TVA à taux réduit peuvent alléger la facture.

Charger sa batterie Ensuite, c’est selon votre fournisseur d’électricité et votre type de contrat. L’opérateur historique EDF 1  communique sur les chiffres suivants : de 1,5 à 4 € environ pour 100 km ! La comparaison est rapide.

Les autres modalités de recharge électrique

En habitat collectif

En habitat collectif, la recharge est aussi possible, mais le mode opératoire plus complexe : l’approbation du conseil syndical ou du propriétaire bailleur est nécessaire. Cette autorisation prévoit un délai de 6 mois pour purger toute opposition. De surcroit, prévoyez un compteur pour permettre d’imputer le coût de la recharge à qui de droit. Les situations peuvent être extrêmement variables.

Sur autoroute Comme pour les carburants, les tarifs risquent d’être plus importants, jusqu’à ne plus être compétitifs par rapport au thermique. Si vous rechargez votre batterie sur autoroute, vous serez facturés au temps, mieux vaut donc éviter de jouer les prolongations et s’arrêter au juste nécessaire, et en tout cas, ne pas charger à plus de 80%.

La recharge sur les bornes publiques Leur nombre est en forte augmentation, même si les objectifs affichés en mai 2020 sont encore loin d’être atteints. Il est assez difficile de voir clair parmi les nombreux tarifs : puissances délivrées très différentes (de 2,3 à 7 kW), en conséquence des temps de chargement variables, un nombre élevé d’opérateurs avec des politiques commerciales différentes. Toutefois, une certitude : il faut amortir les travaux, raccordements, matériels divers qui ont été nécessaires à leur installation, elles coûtent ainsi forcément plus cher que la recharge à la maison. Néanmoins, pour se faire une idée, la recharge en borne rapide vous coûtera entre 5 et 14 €/100 km.

À savoir sur les bornes publiques : leurs exploitants doivent afficher leurs tarifs. Vous pouvez aussi y accéder avec un abonnement auprès d’un autre opérateur de mobilité… ou utiliser un badge universel comme KiwhiPass, Plugsurfing, Chargemap Pass qui vous ouvre l’accès à toutes les bornes d’Europe.

Si vous devez être amenés à recharger fréquemment sur bornes publiques, faites l’acquisition d’un badge d’opérateur de mobilité, tout sera plus simple pour vous.

Mais, il y a aussi les bons plans… Certains parkings publics (payants) proposent des bornes de recharges gratuites… tout comme les centres commerciaux qui, parfois, vous offrent la recharge gratuite (pendant que vous dépensez chez eux).

Difficile donc d’y voir clair dans les tarifs de recharge, tant les situations peuvent être contrastées. En tout cas une certitude : privilégiez au maximum la recharge à la maison. Ensuite, c’est selon… à vous de repérer les endroits où faire le plein… d’électricité à bon compte !

[1] https://particulier.edf.fr/fr/accueil/guide-energie/electricite/cout-recharge-voiture-electrique.html

Publié le 4 avril 2022

4 avril 2022
Partagez ceci

Articles liés

Fiscalité & législation
ZFE : ce que nous réserve 202210 février - Temps de lecture : 3 minArrowRight
LLD
What’s next pour l’économie mondiale 10 mai 2021 - Temps de lecture : 2 minArrowRight
LLD
Les véhicules de fonction les plus populaires en 202008 mars 2021 - Temps de lecture : 2 minArrowRight