Quelle est la maturité de votre pays en matière d'électrification ?

Temps de lecture : 4 minLLD
Comme les années précédentes, nous avons analysé plusieurs critères de maturité dans le domaine des véhicules électriques, afin de savoir quels sont les marchés les mieux préparés parmi 22 pays européens pour soutenir et accélérer la transition cruciale vers la mobilité électrique.
Partagez ceci

LeasePlan vient de publier la sixième édition de son EV Readiness Index annuel !

Les trois principaux critères évalués sont les suivants :

La question à un million

Quel est le pays qui est arrivé en tête en 2023 ?

Félicitations à la Norvège, en tête du classement pour la troisième année consécutive ! Encore une fois, la Norvège est suivie par les Pays-Bas, qui occupent la deuxième place.

Ce qu'il faut retenir des statistiques À présent que les véhicules électriques représentent pas moins de 89 % des nouvelles immatriculations en Norvège, les incitations gouvernementales sont progressivement supprimées.

Les principales conclusions

Bien que le haut du tableau ne change pas vraiment en 2023, plusieurs tendances prometteuses se dessinent plus bas dans la liste.

Tout d'abord, les pays du segment intermédiaire gagnent rapidement du terrain sur les leaders, puisque seulement quatre points séparent la troisième position (occupée par le Royaume-Uni, l'Autriche, la Suède et le Luxembourg) et la douzième place (le Portugal). Deuxièmement, la maturité du marché des véhicules électriques et celle des infrastructures ont augmenté considérablement sur l'ensemble du tableau, respectivement de 19 % et de 43 %. Et troisièmement, dans l'ensemble, nous constatons un gain général de maturité en matière de véhicules électriques en Europe, puisque les 22 pays réunis ont gagné 72 points supplémentaires par rapport à l'année précédente.

Les points de l'index sont calculés en prenant en compte plusieurs indicateurs clés de performance (KPI) pour chaque critère. Chaque KPI reçoit un nombre de points maximum et un pourcentage pondéré. Pour obtenir une liste et des explications complètes, reportez-vous à la page quatre de l'index.

Ce qu'il faut retenir des statistiques L'Allemagne et la France (dixièmes ex æquo) ont gagné respectivement 3 et 4 points supplémentaires en matière de maturité des infrastructures de recharge, un pas en avant crucial pour la transition de ces deux pays vers les véhicules électriques.

D'un autre côté, le coût total de détention n'affiche pas un aussi bon résultat en 2023, puisque seules la Hongrie et la République tchèque ont amélioré de manière significative leur score précédent. De manière générale, l'accessibilité financière a chuté de 6 %, principalement en raison de la hausse des prix de l'énergie en Europe en 2022. Néanmoins, certains pays (comme l'Autriche, la République tchèque et l'Italie) ont amélioré les incitations financières proposées aux conducteurs de véhicules électriques au cours de l'année.

Parallèlement, malgré une amélioration significative, les infrastructures de recharge restent le principal goulet d'étranglement qui freine la transition vers les véhicules électriques. Bien que certains pays (la France, le Danemark, la Slovaquie et l'Espagne) aient fait des progrès notables en 2022, cette catégorie a encore une fois reçu les scores les plus bas de notre EV Readiness Index.

Le premier de cordée

En 2023, le titre de la plus grande amélioration générale revient au Danemark ! La maturité de ce pays a fait un bond de huit points par rapport à 2022 et le Danemark passe donc de la 11e à la 7e place. Ce succès s'explique par des progrès en matière d'infrastructures et de maturité du marché.

Cela fait plaisir de constater que les efforts déployés pour améliorer les infrastructures et la maturité générale du marché ont effectivement porté leurs fruits. Nous avons vu le nombre de bornes de recharge publiques augmenter de façon significative grâce à l'arrivée de nouveaux fournisseurs de recharge. Surtout dans les grandes villes, le nombre de bornes de recharge publiques compte beaucoup pour la maturité générale du marché. Si c'est pratique pour les utilisateurs, ils sont plus susceptibles de passer aux véhicules électriques. Je suis convaincu qu'au Danemark, nous n'avons vu que la 'partie émergée de l'iceberg', car le nombre de nouveaux fournisseurs de recharge va encore augmenter et la situation de la livraison des véhicules électriques va s'améliorer au cours de la période à venir.

Michael OlsenDirecteur général de LeasePlan Danemark

What's next en matière de véhicules électriques ?

Tournons-nous vers le futur, parce que bien entendu, l'EV Readiness Index est bien plus qu'un simple classement des pays. Il fournit des données détaillées sur des métriques clés concernant les infrastructures et le coût total de détention qui peuvent aider les gestionnaires de parc à prendre des décisions plus éclairées quant à l'électrification de leur parc.

Par exemple, il est clair qu'en dépit du fait que le coût total de détention ait été un peu malmené en 2022, les véhicules électriques restent plus abordables que des véhicules équivalents à moteur à combustion interne. Et ce n'est qu'une des raisons pour lesquelles les entreprises et les gestionnaires de parc devraient opter sans tarder pour des véhicules électriques.

En plus d'un prix attractif, les véhicules électriques présentent bien d'autres avantages, comme des progrès techniques impressionnants qui relèguent au passé l'appréhension du manque d'autonomie, une plus grande disponibilité à l'heure où les constructeurs donnent la priorité à leur production et même un plus grand nombre de conducteurs qui se déclarent satisfaits, ce qui est sans aucun doute un élément dont les flottes d'entreprise devraient tenir compte.

Et puis, il y a le plus important : la durabilité. Les entreprises qui n'adhèrent pas à l'idée de mobilité électrique sont moins susceptibles de parvenir à résister à la pression réglementaire et sociétale qui les pousse de plus en plus fermement à réduire leurs émissions. Par ricochet, c'est la continuité de l'activité elle-même qui serait menacée si, par exemple, les clients se tournaient vers d'autres fournisseurs ou si les véhicules étaient interdits dans les zones à faibles émissions. Pas besoin d'une boule de cristal pour savoir que cela ne vaut pas la peine de prendre ce risque.

Lisez l'EV Readiness Index 2023 complet de LeasePlan.

Publié le 11 mai 2023
Cet article a-t-il été utile?

11 mai 2023
Partagez ceci

Articles liés

Mobilité verte
Les sorties de véhicules électriques les plus attendues en 202314 juin 2023 - Temps de lecture : 3 min
Mobilité verte
Prolonger la durée de vie de la batterie de sa voiture électrique30 janvier 2023 - Temps de lecture : 3 min
Mobilité verte
Utilitaires électriques : le nouvel Eldorado des constructeurs04 février 2022 - Temps de lecture : 2 min