27 avril 2020

Dans le cadre des mesures visant à limiter la propagation du coronavirus (COVID-19), de nombreux rendez-vous non critiques pour l'entretien et les réparations des véhicules (par exemple, pour la carrosserie) sont reportés. En outre, votre véhicule de leasing est probablement laissé inutilisé pendant des périodes prolongées en raison de l'interdiction de tout déplacement non essentiel. Dans de tels moments, un bon entretien de la voiture est plus important que jamais. Voici six conseils pour vous aider à maintenir votre véhicule en bon état.

 

Conseil n°1 : Ne pas serrer le frein à main

Contraints pendant une longue durée, les ressorts des mâchoires de votre frein à main risquent de se gripper. Et lorsque vous voudrez à nouveau utiliser votre véhicule, vous risquez d’avoir des difficultés à le desserrer. Alors comment faire pour bloquer vos roues ? Tout simplement en utilisant des cales en bois ou des tasseaux. Si votre véhicule est équipé d'une boîte de vitesses manuelle, vous pouvez le laisser garer en première ou en marche arrière (il faut bien sûr éviter les pentes…).

 

Conseil n°2 : Attention à la batterie 

Au redémarrage après immobilisation, la panne de batterie est sans doute la mauvaise surprise la plus fréquente ! Vous ne le saviez peut-être pas, mais même à l’arrêt, votre voiture sollicite la batterie progressivement notamment via les différents éléments électroniques. Ces pertes de courant résiduelles risquent, au bout d’un certain temps, de la décharger complètement. Pendant le lock down du coronavirus, démarrer la voiture tous les 3-4 jours suffirait pour éviter de vider la batterie. Sortez votre véhicule de temps en temps pour un court trajet (au moins 5 à 10 minutes) afin de recharger la batterie et de permettre à l'huile moteur et au liquide de refroidissement de circuler.
Vous prévoyez une immobilisation d’un mois ou plus ? C’est peut-être judicieux de débrancher la borne négative de la batterie. La meilleure approche varie en fonction de la marque, du modèle et de l'année du véhicule, vérifiez les directives du fabricant pour vous en assurer.

Pour les VE : attention à la consommation d'énergie en mode veille
Si les véhicules électriques (VE) nécessitent beaucoup moins d'entretien que les véhicules à moteur à combustion interne (ICE), ils ne sont pas entièrement sans besoin d’entretien. Votre véhicule électrique peut perdre une partie de son autonomie après être resté au ralenti pendant une semaine seulement. Il est important de maintenir la batterie de votre VE dans un état de charge approprié. La plupart des experts en batteries recommandent de maintenir la charge entre 40 et 80 % lorsque le véhicule est laissé inutilisé pendant une période prolongée.

 

Conseil n°3 : Prévenir les crevaisons

Lorsqu'un véhicule reste au même endroit pendant plusieurs semaines, les pneus peuvent développer des méplats là où ils sont en contact direct avec le sol. Il va sans dire que cela est préjudiciable aux pneus et peut nécessiter leur remplacement plus tôt, ce qui entraîne des coûts supplémentaires. Pour éviter cela, roulez ou faites avancer le véhicule de temps en temps pour modifier la répartition du poids sur les pneus. Surveillez également la pression des pneus, et faites l'appoint si nécessaire.

 

Conseil n°4 : Gérer les fluides

L'humidité peut s'accumuler dans les réservoirs de carburant partiellement vides. Si votre véhicule reste inutilisé pendant un mois ou plus, il est préférable de remplir le réservoir à ras bord. En fonction des conditions climatiques, l'huile moteur peut également se détériorer avec le temps dans les véhicules inutilisés. C'est pourquoi, une fois que le véhicule a repris la route, il est conseillé de le faire vérifier pour s'assurer que l'huile n'a pas bouilli.

 

Conseil n°5 : Maintenir l'intérieur propre et frais

Même si votre véhicule n'est laissé inutilisé que quelques jours, il est essentiel de veiller à ce que l'intérieur soit propre et rangé pour éviter que l'air ne devienne vicié. Cela implique de se débarrasser de tous les déchets et en particulier d'enlever les tapis de sol mouillés ou d'autres sources d'humidité qui pourraient s'infiltrer dans l'air emprisonné à l'intérieur du véhicule et dégager une odeur désagréable. C'est encore pire lorsque l'air est chaud, il vaut donc mieux laisser le véhicule à l'ombre plutôt qu'à la lumière directe du soleil pour minimiser l'accumulation de chaleur à l'intérieur.

 

Conseil n°6 : Protéger l'extérieur

Laisser un véhicule exposé aux intempéries, et surtout à la lumière directe du soleil, pendant une période prolongée entraîne une usure excessive de la peinture, des joints et des pièces en plastique. Par conséquent, l’idéal est bien sûr de stocker le véhicule dans un garage. Si vous n'en avez pas, couvrez-le avec une housse. Si vous donnez à votre véhicule une couche de vernis supplémentaire après quelques semaines, vous n'aurez à le dépoussiérer que lorsque vous serez prêt à le réutiliser.

Saskia Harreman
Head of Knowledge Centre
LeasePlan