Voitures connectées

Comment la technologie offre de nouvelles solutions aux problèmes de transport d’aujourd’hui

Comment la technologie offre de nouvelles solutions aux problèmes de transport d’aujourd’hui

25 août 2020

Des systèmes de transport intelligents au service de la communication entre les usagers de la route, les véhicules et les infrastructures

Dans notre quotidien, le transport est devenu essentiel. Toutefois, l'augmentation constante du trafic pose de sérieux problèmes en termes d’embouteillages, de sécurité et d'impact sur l'environnement. Chez LeasePlan, nous nous demandons sans cesse : What's next en matière de mobilité ? Cet article de blog étudie de plus près les dernières évolutions relatives aux voitures connectées et envisage la manière dont les technologies avancées de l'information et de la communication peuvent offrir de nouvelles solutions aux problèmes de transport actuels.

La technologie des voitures connectées

Les systèmes d’aide technologique à la conduite automobile autonomes existants aident les conducteurs à maintenir une certaine vitesse et une certaine distance de sécurité, à rester sur leur voie, à éviter les dépassements dans des situations potentiellement dangereuses et à aborder les croisements en toute sécurité. Ces dernières années, pour amplifier encore plus les avantages offerts par ces systèmes de sécurité, un intérêt croissant a été porté à la technologie des voitures connectées, communément appelées Systèmes de Transport Intelligents Coopératifs (STI-C) dans l'industrie. Cette technologie permet à des véhicules individuels de communiquer en permanence entre eux (V2V) et/ou avec des infrastructures routières (V2I). Les STI coopératifs peuvent considérablement augmenter la qualité et la fiabilité des informations relatives aux véhicules, à leurs localisations et à l'environnement routier. Ils englobent une grande variété d’applications de communication visant à accroître la sécurité routière en avertissant à l'avance les conducteurs de la présence de dangers locaux, en minimisant l'impact sur l’environnement, en améliorant la gestion du trafic et en optimisant les avantages du transport pour les utilisateurs commerciaux comme pour le grand public.

Les systèmes de transport intelligents, comment ça marche ?

Des capteurs et des calculateurs embarqués saisissent et analysent des données telles que la vitesse du véhicule, l'angle du volant, l'adhérence des pneus, l'activation des essuie-glaces et le déclenchement des airbags. Les résultats de l'analyse fournissent des indications sur les conditions de circulation et d’éventuelles situations dangereuses comme le verglas, la présence d’obstacles ou un accident. Les voitures équipées de la technologie 5G ou wi-fi (ITS-G5) peuvent envoyer un message d'avertissement si un problème est détecté (par exemple, si elles sont tombées en panne ou se sont arrêtées soudainement et présentent un risque pour la sécurité). En cas d'utilisation de la technologie ITS-G5, il est transmis au moyen d'un protocole de communication via une liaison radio de type wi-fi spécialement conçue pour être utilisée avec des véhicules en mouvement et dont la portée peut atteindre environ 1 000 mètres. Les messages d'avertissement peuvent être captés soit directement par d'autres véhicules connectés à proximité, soit par des unités de communication fixes en bord de route, qui peuvent à leur tour envoyer des signaux aux véhicules et à un serveur qui centralise les informations et les met à jour en temps réel.

Par exemple, lorsqu’un véhicule s’approche du lieu d’un accident, il envoie un signal d'avertissement qui est reçu par les voitures qui se trouvent derrière lui. Elles relaient alors le message pour alerter les autres véhicules, et ainsi de suite. Le signal d’avertissement peut également être capté par une unité fixe à proximité de l'une de ces voitures. Cette unité avertit automatiquement le système central, qui alerte les services d'urgence en conséquence. Une procédure similaire peut être déclenchée pour une multitude d'incidents potentiellement dangereux tels que des animaux sur la route, des travaux temporaires, des bouchons, des glissements de terrain, etc. À terme, il pourrait même être possible d’avertir à l’avance les conducteurs de la présence de motos et de tracteurs sur la route.

Avec la Golf 8, Volkswagen est l'un des premiers constructeurs automobiles à monter de série un système de communication V2I. Ce système utilise la technologie ITS-G5 basée sur la connectivité wi-fi. D'autres constructeurs comme Renault et Toyota travaillent aussi activement à l’installation de la technologie ITS-G5 sur leurs véhicules. Parallèlement, un autre groupe de constructeurs automobiles - parmi lesquels BMW, Daimler et Ford - fait la promotion du réseau cellulaire basé sur la 5G dans le cadre d'un partenariat intersectoriel entre les industries des télécommunications et de l'automobile.

 

Nous entrons dans une nouvelle ère où, grâce à la technologie, les véhicules savent de mieux en mieux échanger des informations de sécurité critiques avec d'autres véhicules et infrastructures routières à proximité. La communication de véhicule à véhicule et de véhicule à infrastructure peut contribuer à optimiser la sécurité routière et à réduire le nombre d'accidents et de victimes. Cependant, comme différents constructeurs travaillent actuellement sur des solutions différentes, l'interopérabilité reste une problématique. Les voitures connectées n’exploiteront pleinement tout leur potentiel que lorsque tous les véhicules seront basés sur des systèmes compatibles et sur des normes harmonisées.

Glossaire des voitures connectées

V2V = véhicule à véhicule
V2I = véhicule à infrastructure
V2P = véhicule à piétons
V2N = véhicule à réseau
V2X = véhicule à tout (mélange de V2V, V2I, V2P et V2N)