Digitalisation

Comment l’intelligence artificielle contribue à la sécurité, au confort et à l’information

23 juillet 2020

L’intelligence artificielle (IA), c’est-à-dire la simulation de l’intelligence humaine dans les ordinateurs et les machines, s'invite de plus en plus dans notre vie. Elle influe sur un nombre croissant de produits et de services que nous utilisons dans notre quotidien, et les voitures particulières n’y font pas exception.
En effet, une part importante des technologies intégrées dans les véhicules d’aujourd’hui repose sur l’intelligence artificielle, qui génère un grand volume de données.
Selon l’édition Données automobiles et vie privée de son Mobility Monitor annuel publiée en mars dernier par LeasePlan, plus de la moitié des conducteurs s’inquiètent de savoir quelles données sont collectées sur leur voiture et par qui, bien qu’ils soient en grande majorité disposés à partager leurs données s'ils peuvent en tirer un avantage en matière d'expérience de conduite – sous réserve d’anonymat.
Cet article étudie de plus près les trois domaines dans lesquels l'intelligence artificielle améliore l’expérience de conduite – la sécurité, le confort et l’information – et pourquoi il est donc important que l’industrie automobile se penche sur la problématique des données et de la vie privée.

 

L’IA contribue à la sécurité des conducteurs

En raison de la stagnation de la baisse de la mortalité sur les routes du monde entier ces dernières années, l'amélioration de la sécurité routière est une priorité internationale. Plus de 90 % de l'ensemble des accidents sont dus à une erreur du conducteur, comme une mauvaise anticipation, une réaction inadaptée à un danger ou le non-respect de la législation en matière de circulation routière.
Pour tenter de remédier à ces problèmes, la nouvelle législation européenne rendra obligatoires certains systèmes d’aide technologique à la conduite automobile dès 2022. Nombre de ces innovations comportent un élément d’intelligence artificielle qui surveille, analyse et reconnaît les comportements de conduite potentiellement à risques. Si le système identifie des situations dangereuses telles que somnolence, distraction ou sortie de voie par exemple, le système émet des alertes en temps réel avertissant le conducteur du danger potentiel.

Grâce à de nombreux capteurs très sophistiqués, le système détermine plus rapidement que le cerveau humain quelle intervention de sécurité est nécessaire.

L’IA favorise le confort de conduite

Outre l'amélioration de la sécurité, les systèmes reposant sur l’intelligence artificielle peuvent offrir une meilleure expérience de conduite globale. Par exemple, les systèmes de navigation incorporent des données telles que la météo et les conditions de circulation en temps réel pour guider le conducteur de façon optimale jusqu’à sa destination, de la manière la plus confortable qui soit. Des données identiques peuvent être utilisées dans le cadre de la régulation intelligente de la vitesse, qui peut également contribuer à l’efficacité énergétique en suggérant le moment idéal pour accélérer ou freiner.

Certains équipements high-tech intégrés au véhicule ayant l'apparence de petites améliorations peuvent faire toute la différence en termes de confort de conduite. Les technologies basées sur l'intelligence artificielle permettent non seulement d’enregistrer des réglages personnalisés des sièges et des rétroviseurs, par exemple, mais aussi de les ramener dans la bonne position lorsque le conducteur prend place derrière le volant. Et à l’ère de la connectivité d'aujourd’hui, des applis sur smartphone reposant sur l’intelligence artificielle permettent au conducteur de régler la température à l'intérieur du véhicule avant de prendre la route. Un avantage non négligeable dans la froidure matinale de l’hiver ou dans la chaleur d’un après-midi d'été.

 

L’IA gère les informations d’entretien prédictif

En matière de voitures particulières, l’intelligence artificielle peut faire toute la différence dans un troisième domaine : l'entretien prédictif et prescriptif. Les systèmes de diagnostic conventionnels ne signalent un problème qu’une fois qu’il s’est produit. L’intelligence artificielle, en revanche, permet de recueillir et d'analyser des informations précises sur l’état physique du véhicule et de les comparer à des données historiques servant de base à la détection des défauts avant qu’ils apparaissent. L’entretien prédictif est donc non seulement garant de gain de temps et donc d'argent sur le diagnostic et l’immobilisation du véhicule, mais il contribue également à l'amélioration de la sécurité en permettant de remédier à des défauts potentiellement dangereux en temps voulu.

Les constructeurs automobiles recueillent, analysent et surveillent les données issues de l’IA des véhicules et peuvent « réparer » chaque véhicule en faisant une mise à jour logicielle le cas échéant.

Une IA de plus en plus intelligente chaque jour

Aujourd’hui, l’intelligence artificielle joue essentiellement le rôle d’un « co-pilote » qui assiste les conducteurs en améliorant la sécurité, le confort et/ou l’information. Certaines applications améliorent la sécurité et le confort de conduite tandis que d'autres en améliorent le côté pratique et permettent de réduire les coûts en gérant l’entretien prédictif ou l’efficacité énergétique.
L’intelligence artificielle avance à grands pas et semble devenir de plus en plus intelligente chaque jour. Cependant, compte tenu des inquiétudes des conducteurs au sujet du respect de la vie privée, il est important de garantir l'anonymat des données. Si les constructeurs et les autres utilisateurs de données peuvent gagner la confiance des conducteurs et des autorités de réglementation, nous pouvons nous attendre à ce que de nombreuses autres innovations basées sur l’intelligence artificielle soient intégrées aux voitures particulières dans les années à venir.
Reste à savoir si l’intelligence artificielle s'installera réellement au volant...