Nouveau livre blanc : Changements des procédures d'essais relatifs aux émissions

Depuis les années 1980, les voitures ont beaucoup évolué, il est donc logique que les tests d’émission changent aussi. En 2017, de nouvelles lois ont été introduites afin de garantir que les véhicules soient soumis à une procédure d’essai plus réaliste appelée WLTP, abréviation de « procédure d'essai mondiale harmonisée pour les voitures particulières et véhicules utilitaires légers ».

16 mars 2018

Plus précisément, le test WLTP est aligné avec le style de conduite plus dynamique d’aujourd’hui qui inclut des accélérations et décélérations plus fréquentes ainsi que sur la résistance au roulement des pneus.

Notre nouveau livre blanc dévoile what’s next en matière de procédure d’essai relatif aux émissions de CO2, et met en exergue comment les nouvelles législations vont impacter la gestion de flotte dans des domaines tels que la car policy, les reportings d’émissions de CO2 et la taxation des véhicules.

 downloadcta

23 juin 2020

Départ en vacances : tout ce que vous devez savoir

Vous prenez la route des vacances ? Consultez nos informations pratiques pour préparer votre voiture à rouler en toute sécurité avant le grand départ et savoir nous contacter en cas de pépin.

2 juin 2020

Se déplacer en voiture : une nouvelle tendance du déconfinement ?

Attendu depuis plusieurs semaines, le déconfinement est enfin là, comme un second souffle pour une population qui avait dû, 55 jours durant, sérieusement restreindre sa liberté de mouvement. Mais l’épidémie est toujours là, dès lors comment concilier liberté et sécurité sanitaire ? Alors qu’elle a répond à ces deux préoccupations dominantes à l’issue du confinement, la voiture encore tout récemment décriée en tant que pollueur, semble réhabilitée. La preuve : 87% des Français disent la préférer pour leurs trajets post-confinement.

2 juin 2020

COVID-19 : 8 millards d’euros pour la filière automobile

Avec 900 000 emplois directs et induits (soit 9% de la population active), la filière automobile représente 18% du chiffre d’affaires de l’industrie française. Un secteur clé qui paye un lourd tribut à la crise sanitaire : -72% de ventes de véhicules neufs en moins au mois de mars - 88,8 % en avril. C’est stock de 4 mois de production qui attend preneur dans les usines et les concessions, sachant que le marché de l'occasion est lui aussi très fourni. Face à une telle situation, le Président de la République a annoncé mardi 26 mai, un plan pour soutenir le secteur, qui mobilisera 8 Mds €, à partir du 1er juin.