Édition 2019 de l’étude Mobility Monitor : les véhicules électriques au centre des préoccupations des conducteurs

Rueil-Malmaison, le 17 octobre 2019

LeasePlan a publié, en collaboration avec l’institut de sondage Ipsos, le volet véhicules électriques et développement durable du Mobility Monitor, son étude annuelle sur la mobilité. Il s’agit d’une enquête internationale menée auprès de plus de 4 000 personnes dans 16 pays différents et consacrée aux difficultés majeures que rencontrent les conducteurs et l’industrie automobile en 2019.

Voici les principales conclusions qui émergent de l’édition 2019 du Mobility Monitor en matière de véhicules électriques et de développement durable :

• Une forte augmentation de la perception positive de la conduite électrique. En effet, 61 % des sondés indiquent qu’ils sont favorables à la conduite zéro émission. Près de la moitié des sondés ont déclaré que leur opinion sur le véhicule électrique a évolué favorablement au cours des trois dernières années.

• De plus en plus de sondés déclarent avoir l’intention de passer à l’électrique. Parmi les personnes qui prévoient d’opter pour une voiture en location longue durée dans les cinq années à venir, deux sur cinq (40 %) déclarent qu’elles choisiront un véhicule électrique.

• Les avantages de la conduite électrique sont de plus en plus évidents : les véhicules électriques contribuent à la lutte contre le changement climatique grâce à de plus faibles émissions de CO2 (selon 60 % des personnes qui envisagent de passer à l’électrique dans les cinq prochaines années) ; ils améliorent la qualité de l’air dans les agglomérations grâce à des émissions de NOX réduites (pour 43 % des sondés) ; et leur coût de fonctionnement global est plus faible (pour 60 % des sondés).

Un besoin urgent d’infrastructures dédiées aux véhicules électriques pour l’avenir
Bien que la majorité des personnes interrogées soit favorable aux véhicules électriques, les préoccupations pratiques relatives aux infrastructures font obstacle à la pénétration. Notamment :

• 51 % des personnes qui prévoient d’acheter une voiture dans les cinq années à venir ont cité le manque d’infrastructures de recharge comme un obstacle qui les empêche d’opter pour un véhicule électrique, tandis que l’autonomie limitée des batteries, autrement dit la « peur du manque d’autonomie » est la raison qui pousse 45 % des sondés à dire qu’ils ne passeront pas à l’électrique.

• En Italie, en Espagne et au Royaume-Uni, plus de six sondés sur dix qui envisagent d’acheter ou de louer une voiture dans les cinq prochaines années ont déclaré qu’un manque de bornes de recharge électrique les dissuaderait de passer à la conduite électrique.

• 80 % des personnes qui ont indiqué ne pas souhaiter passer à l’électrique se sont montrées préoccupées par le manque de possibilités de recharge dans les espaces publics. Cependant, moins de la moitié considère la recharge sur le lieu de travail comme un sujet d’inquiétude.

17 octobre 2019

Notre étude Mobility Monitor 2019 montre que la demande du public en matière de mobilité zéro émission devance le nombre d’infrastructures dédiées aux véhicules électriques actuellement disponibles. Nous devons y remédier dès maintenant. La Commission européenne, les gouvernements et les autorités locales doivent passer la vitesse supérieure et agir pour répondre à la demande des citoyens en matière de mobilité zéro émission, en investissant dans des infrastructures de recharge paneuropéennes à grande échelle. Seule une action collective, résolue et rapide nous permettra de remporter le combat contre le changement climatique et d’améliorer la qualité de l’air en milieu urbain.

Tex GunningCEO LeasePlan

La première édition du Mobility Monitor 2019, qui s’intéresse principalement aux véhicules électriques et au développement durable, est disponible au téléchargement.

Télécharger l'étude