Auto revue – Polestar 2

Concurrent sérieux pour la Tesla

Grâce à son influence Volvo, cette Polestar 2 se veut (beaucoup) plus sérieuse que la Tesla Model 3, ce qui n’enlève rien au plaisir sensoriel et numérique qu’elle procure.

 

Sobre et pratique

‘Less is More’... telle est la devise de Polestar. Et cela se reflète à tous les niveaux, à commencer par le design. Avec sa silhouette haute sur pattes et ses lignes plutôt inhabituelles, le coup de foudre n’est pas garanti.

A mi-chemin entre une 5-portes sportive et un crossover, elle préfère jouer la carte de la voiture pratique et spacieuse. Contrairement à la Tesla Model 3, elle présente un hayon impressionnant, largement proéminent, qui donne accès à un coffre de 405 litres. Le « frunk » offre un volume utile supplémentaire de 35 litres pour ranger vos petits effets ou les câbles de chargement.

 

Un système d’info-divertissement exceptionnel

Ouvrez la solide portière avant et vous serez d’emblée frappé par la grande tablette verticale au centre du tableau de bord, qui pour le reste apparaît plutôt sobre et épuré. Pour déverrouiller les portières, plus besoin de clé… votre smartphone s’en charge. Et plus besoin de clé non plus pour démarrer la voiture.

Le cerveau du système d’info-divertissement nous vient de Google. Cette Polestar est une des premières voitures à recourir au système Android Automotive OS, qui nous est apparu particulièrement puissant, rapide et surtout convivial. La tablette est subdivisée en quatre pavés pour autant de rubriques, allant du téléphone et des médias à la navigation en passant par les données du véhicule.

La navigation se fait via Google Maps. La cartographie est ultra claire, dynamique et riche en informations. Le zoom est très rapide et ne requiert que deux doigts. Bref, le système vous offre un aperçu très clair de la route et de l’autonomie restante de la batterie en fonction de son état de charge.

 

Imperturbable

Conduire cette Polestar n’a rien d’une punition. Ce qui frappe d’emblée, c’est que rien ne parvient à la distraire de sa mission. Du coup, elle inspire confiance, notamment en virage et à grande vitesse. La transmission intégrale et la faible hauteur du point de gravité n’y sont évidemment pas étrangères.

Ajoutez à cela une précision directionnelle hors pair et un freinage ultra efficace dont vous pouvez régler la puissance régénérative et vous obtenez une routière assez exceptionnelle. Et que dire des accélérations si ce n’est qu’elles sont impressionnantes, comme c’est généralement le cas des voitures électriques les plus puissantes.

Usage quotidien

La Polestar 2 se prête idéalement à un usage quotidien. Grâce à sa batterie de 78 kW, elle promet une autonomie de 470 km selon la norme WLTP. La voiture que nous avons testée a consommé en moyenne 23 kWh/100 km, de sorte qu’en pratique, nous avons dû nous mettre en quête d’un point de chargement après seulement 300 km.

Le chargeur embarqué de série peut traiter 11 kW. Comptez donc environ sept heures pour recharger complètement une batterie quasi plate. Si vous la branchez à une borne de chargement rapide DC, le débit passe à 150 kW, ce qui permet de recharger de 10 à 80% en un petite demie heure. Malheureusement, le groupe Volvo n’est pas (encore) membre du consortium Ionity, de sorte que vous ne pouvez pas prétendre aux tarifs préférentiels.

Prix all-in

Chez Polestar, ‘Less is More’ signifie aussi que le nombre de versions est limité. A la base, vous avez déjà droit à une version très bien équipée, à laquelle vous pouvez ajouter un pack Sport. Et ça s’arrête là. Même le choix des couleurs et des habillages est plus restreint que chez ses concurrents premium.

En revanche, Polestar vous offre pendant trois ans un abonnement data pour actualiser les services connectés, ainsi que trois ans ou 50.000 km d’entretiens gratuits – avec service d’enlèvement et retour. Pratique, non ?

La Polestar fait partie de ces voitures qui laissent sceptique au premier abord, mais qui au final s’avèrent parfaitement convaincantes. Elle témoigne d’une qualité indéniable et dispose d’un atout de taille avec son système d’info-divertissement.

Polestar 2

78 KWH DUAL MOTOR PLUS PILOT MY21

Polestar-2-review-ImaginSide
    687 €hors TVAPrix mensuel sur la base de 60 mois et 10.000 km par an.
    • Checked Icon

      + Agrément de conduite sur toute la ligne

    • Checked Icon

      + Système d’info-divertissement exceptionnel

    • Checked Icon

      + Voiture pratique et de qualité

    • Checked Icon

      -Peu de possibilités de personnalisation -Quelques détails au niveau des finitions