Auto revue – Mercedes-Benz EQS 450+

La Classe S en version électrique

La Mercedes EQS est la limousine électrique la plus silencieuse, la plus aboutie et la plus maniable au monde. Si même elle ne réussit pas à convaincre les plus électro-sceptiques, gageons qu’aucune autre voiture électrique n’y arrivera.

 

Mieux que la Tesla

Un des objectifs des ingénieurs de Stuttgart était de faire mieux que la Tesla Model S. Ni plus, ni moins ! Pourtant, Daimler estime que les voitures ne sont pas comparables, puisque chez Mercedes, tout s’inscrit sous le signe de la qualité, du service et du bien-être.

La plateforme de l’EQS a été développée dans l’optique spécifique de pouvoir y intégrer au mieux le pack de batteries. Contrairement à la Classe S, elle n’existe qu’en une seule longueur. Ses dimensions extérieures sont très proches de celles de la version courte de la Classe S, tandis que la longueur intérieure s’apparente plus à celle de la version longue.

 

Efficacité avant tout

De face, l’EQS affiche clairement son appartenance à la famille Mercedes, mais de profil, la philosophie ‘one-bow’ peut prêter à confusion, même parmi les connaisseurs. L’énorme toit affiche une ligne fuyante vers l’arrière, surplombant une vitre arrière étirée à l’extrême… jusqu’à l’impressionnant hayon du coffre. Car oui, c’est une cinq-portes, avec à la clé un coffre de 610 litres. Excusez du peu !

Jamais une Mercedes n’avait autant joué la carte de l’aérodynamisme. Résultat ? Un coefficient Cx de 0,20, un record pour une voiture de série. Tant les bruits de roulement que ceux du vent sont quasi imperceptibles. Dès que vous prenez la route, c’est comme si vous portiez un casque Bose Noise Cancelling qui vous coupe carrément des bruits environnants.

 

Hyperscreen : un must

Si la plateforme est propre à l’EQS, on retrouve malgré tout à l’intérieur de nombreux éléments empruntés à la Classe S. Ce qui est loin d’être une critique quand on connaît l’impressionnante qualité des matériaux et des sièges du constructeur allemand, ainsi que l’excellent niveau de confort pour les passagers. En revanche, on s’attendait à ce que Mercedes privilégie davantage les matériaux recyclés ou durables.

Même si le MBUX proposé de série est amplement convaincant, il ne souffre pas la comparaison avec l’Hyperscreen proposé lui en option. Il s’agit là du nec plus ultra de ce qui se fait dans le domaine de l’infodivertissement automobile. L’énorme écran concave en verre s’étire sur toute la largeur du véhicule et ondule, tel une vague, pour épouser les formes de l’aménagement. En plus d’être beau, il s’avère aussi particulièrement intuitif et très agréable à utiliser.

Les ingénieurs de Mercedes ont particulièrement bien travaillé et nous livrent une voiture qui repousse pas mal de limites. Sans pour autant coûter plus cher que la Classe S.

    • Checked Icon

      + Le nec plus ultra en matière de conduite électrique

    • Checked Icon

      + Etonnamment sobre et silencieuse

    • Checked Icon

      + Epoustouflant Hyperscreen

    • Checked Icon

      -Pas de réelle approche écologique -Son poids