Auto revue – Jaguar I-Pace

Pionnière dans le segment premium

Lors de son lancement en 2018, l'I-Pace était la première voiture électrique présentée par une marque premium. Depuis, elle a connu quelques améliorations techniques.

 

L'importance du rayon d'action

La batterie lithium-ion de 90 kWh de l'I-Pace dépasse la capacité de celle qui équipe la Mercedes EQC (80 kWh) et se classe juste derrière celle de l'Audi e-tron 55 quattro qui affiche fièrement 95 kWh. Grâce à une mise à jour électronique du logiciel de commande mi-2020, l'autonomie aurait dû enregistrer un gain théorique de 8%. Mais selon la norme WLTP, le rayon d'action annoncé est toujours de 470 km. Comptez raisonnablement 350 km en pratique. 

Si nécessaire, vous pouvez – à l'aide d'un chargeur rapide – recharger la batterie de l'I-Pace de 10 à 80% en seulement 45 minutes à un débit maximal de 100 kW. Depuis la mise à jour, chaque I-Pace est équipée d'un chargeur embarqué de 11 kW, ce qui permet aux heureux propriétaires disposant d'un courant triphasé chez eux de la recharger nettement plus vite. Avec une wallbox de 11 kW, vous pouvez atteindre une autonomie de 53 km en une heure et recharger une batterie complètement déchargée en seulement 8,60 heures.

 

Cab Forward

La silhouette pour le moins originale de l'I-Pace a ses partisans et ses détracteurs. Grâce à la conception 'Cab Forward' qui, comme son nom l'indique, implique un positionnement avancé de l'habitacle, ajoutée à l'écartement maximal des roues aux quatre coins de la plateforme, l'intérieur offre une habitabilité impressionnante. Et avec son volume utile de 656 litres, le coffre est lui aussi particulièrement généreux.

Les sièges sont vraiment confortables, la vue avant et latérale est parfaite, mais les dimensions réduites de la lunette arrière entravent la vue dans le dos. Heureusement, la caméra de recul y remédie efficacement. Le tableau de bord se distingue par une élégante modernité et le beau volant sport tient bien en main.

Le confort acoustique à bord est stupéfiant. Le seul bruit audible est celui des pneus. Les finitions sont luxueuses et l'équipement est très complet.

 

Prestations

Les prestations sont remarquables. Rien d'étonnant à cela, quand on sait que l'I-Pace est équipée de deux moteurs électriques synchrones libérant 200 ch par essieu. Le couple maximal de 696 Nm est immédiatement disponible. Aidée par la transmission intégrale et son aérodynamisme, l'I-Pace atteint les 100 km/h en à peine 4,8 secondes. La vitesse de pointe est limitée électroniquement à 200 km/h. Au cours du test, elle a consommé 26,6 kWh/100 km, des chiffres acceptables pour une voiture de 2133 kg. 

Tenue de route

Du fait de la transmission à 4 roues motrices et de la parfaite répartition 50:50 du poids, la tenue de route est particulièrement neutre et rassurante. L'I-Pace ne traîne pas en virage, mais son poids non négligeable met solidement les pneus à l'épreuve sur routes sinueuses. Transmission intégrale oblige, la motricité et l'adhérence sont évidemment idéales. Contrairement à ce que l'on pourrait supposer à la lecture des chiffres en termes d'accélération, l'I-Pace n'est pas vraiment une sportive. Elle se prête mieux à un style de conduite plus relax, où son couple élevé et son confort acoustique font merveille.

L'I-Pace occupe une place de choix dans le segment des SUV électriques premium. Si l'on fait fi du prix, on découvre une voiture au TCO intéressant qui n'aura aucun mal à convaincre les plus sceptiques de passer à l'électrique.

    • Checked Icon

      + Comportement routier exceptionnel

    • Checked Icon

      + Prestations

    • Checked Icon

      + Confort et espace intérieur

    • Checked Icon

      - Vue arrière par la lunette - Poids perceptible