Auto revue – le BMW iX3

Conduite électrique en toute confiance

Le nouveau SUV électrique BMW a pris son temps… mais il a fini par arriver, sept ans après l'i3, déjà très innovant pour l'époque.

 

Power of Choice

Parfait exemple du Power of Choice de BMW, le X3 est proposé au choix avec moteur thermique essence ou diesel, en version hybride rechargeable et désormais aussi en version 100% électrique sous le nom d'iX3. Il est alimenté par un moteur électrique eDrive de 5e génération qui délivre 286 ch et un couple de 400 Nm aux roues arrière. Située sous le plancher, la batterie à haute tension a une capacité brute de 80 kWh, dont 74 kWh sont effectivement utilisables.

 

Autonomie et prestations

BMW annonce une autonomie de 460 kilomètres selon le cycle WLTP. Une estimation un peu optimiste, car lors du test par temps froid, nous n'avons pu couvrir plus de 330 kilomètres. Le chargement de la batterie peut se faire à l'aide d'un chargeur rapide à courant continu à des vitesses allant jusqu'à 150 kW. Comptez 34 minutes pour un chargement à 80%. Un chargement de dix minutes suffit pour ajouter 100 km d'autonomie.

Recharger la batterie avec un courant alternatif monophasé se fait à une vitesse de 7,4 kW, tandis qu'en triphasé, la vitesse peut atteindre 11 kW. Avec un chargeur de 11 kW, il faut 7 heures et demie pour recharger la batterie à 100%. La trappe de chargement se trouve à l'arrière, à droite, derrière le clapet qui abrite l'entrée du réservoir à carburant sur le X3 classique.

 

Fiable et identifiable

Vu de l'extérieur, cet iX3 se distingue à peine de ses cousins à moteur thermique. A l'avant, il se démarque par sa calandre pleine, fidèle au code stylistique en forme de double rein de BMW, par quelques détails aérodynamiques et par des petites touches bleues qui évoquent son caractère électrique. A l'intérieur, il faut bien chercher pour se rendre compte qu'on n'est pas assis dans un X3 ordinaire. Seuls quelques accents bleus, comme le bouton de démarrage, et le logo iX3 trahissent son caractère électrique. Et avec ses 510 litres de volume utile, le coffre est à peine plus petit que celui du X3 ordinaire.

La conduite

Le sprint de 0 à 100 km/h ne prend que 6,8 secondes et sa vitesse de pointe est bridée à 180 km/h. La conduite est fluide, mais si vous le souhaitez, il peut aussi bondir lorsque le feu passe au vert. Il ne faut toutefois pas s'attendre aux mêmes sensations qu'au volant de certaines Tesla… mais là n'était pas l'intention de BMW.

Lors du test, nous avons consommé environ 23 kWh/100 km, ce qui est somme toute raisonnable. Son poids de près de 2,2 tonnes est à peine perceptible, grâce à la suspension adaptative qui offre un équilibre correct entre confort et caractère sportif. Le silence à bord n'est perturbé que par le bruit de roulement des pneus sur routes dégradées.

A part l'absence de bruit du moteur, on a du mal à se rendre compte que cet iX3 n'est pas un X3 ordinaire. Il se conduit comme n'importe quel X3… un argument de plus pour convaincre les électro-sceptiques de franchir le pas.

BMW X3

74 KWH IX3

    734 €hors TVAPrix mensuel sur la base de 60 mois et 10.000 km par an.
    • Checked Icon

      + Se conduit comme un X3 ordinaire

    • Checked Icon

      + Aussi spacieux que les autres X3

    • Checked Icon

      + Prestations convaincantes

    • Checked Icon

      - Pas de version à quatre roues motrices