10 conseils pour une conduite sûre en hiver

Temps de lecture 7 minVotre voiture: conseils & astuces
L’hiver est à notre porte. Et avec lui les heures de pointe plus sombres, les routes mouillées et glissantes, et les vitres gelées. Inutile de vous rappeler qu’il est préférable de passer aux pneus hiver et d’utiliser de l’antigel. Mais comment piloter une voiture et se comporter en toute sécurité avec des températures glaciales et le temps pluvieux typique à l’hiver belge ? Grâce à ces conseils, vous emprunterez les routes enneigées en toute sécurité et en toute confiance. Conduire en hiver deviendra même un plaisir !
Partagez ceci

1. Gardez votre voiture au sec et au chaud

Que vous conduisiez une voiture avec un moteur à combustion, une hybride ou un véhicule électrique, votre voiture a tout à gagner d’un endroit sec au chaud. Vous avez un garage ? Rentrez-y votre voiture pendant l’hiver. Si vous devez vous garer à l’extérieur, choisissez de préférence un endroit bien ensoleillé. C’est particulièrement important pour les voitures électriques. Températures froides et autonomie ne font pas très bon ménage. Plus la température baisse, plus les performances sont faibles. Vous irez plus loin avec une batterie chaude !

2. Prenez soin de vos vitres

Gratter le pare-brise dans le froid glacial ? En plus d’être ennuyeux, c’est aussi mauvais pour les vitres de votre voiture. La meilleure façon de les protéger consiste à placer un morceau de carton robuste entre le pare-brise et les essuie-glaces, afin que ces derniers ne collent pas sur la vitre. Ne versez surtout pas d’eau chaude sur une vitre gelée, elle risquerait de se fêler à cause du grand écart de température. De même, n’utilisez pas vos essuie-glaces pour enlever le givre sur votre pare-brise, privilégiez un spray dégivreur ! Vous voulez empêcher vos vitres de geler ? Frottez-y une pomme de terre coupée en deux. Vous avez un éclat dans le pare-brise ? N’attendez pas trop longtemps pour le faire réparer, car un petit éclat se transforme rapidement en grande fêlure avec le gel.

3. Vérifiez la pression des pneus

Pneus hiver ou non, un pneu à la bonne pression peut faire une grande différence. Lorsque la température baisse, l’air contenu dans le pneu diminue, ce qui fait baisser la pression. Résultat ? Une plus grande résistance au roulement et une consommation plus élevée. Dans le cas d’une voiture électrique, cela se traduit également par une autonomie moindre. Notre conseil ? Vérifiez toujours la pression de vos pneus quand le temps refroidit, mais aussi quand il se réchauffe.

4. Ne laissez pas votre moteur tourner inutilement

De nombreux automobilistes allument le moteur tout en grattant les vitres avant de partir. Mieux vaut ne pas le faire, car la consommation d’essence et de diesel, et donc les émissions nocives, grimpent en flèche à ce moment-là. Comme le moteur est froid, l’huile est encore très visqueuse par temps hivernal, ce qui engendre une consommation très élevée. Bref, partez immédiatement après avoir démarré car quand il gèle, un moteur ne se réchauffe qu’après 4 km et n’atteint qu’ensuite sa consommation normale. De plus, le moteur s’use plus rapidement lorsqu’il chauffe à l’arrêt.

5. Faites une utilisation rationnelle du chauffage

Pendant les mois froids d’hiver, nous avons tendance à augmenter le chauffage dès que nous prenons la route. Mais cela consomme beaucoup d’énergie, surtout dans un véhicule électrique. Vous cherchez un moyen efficace de vous réchauffer tout en épargnant la batterie ? Baissez le chauffage de l’habitacle et augmentez d’un degré le chauffage des sièges et du volant. Tout au moins si vous avez pris ces options. Gardez à l’esprit qu’en choisissant un véhicule électrique, cet investissement en vaut la peine. L’habitacle s’est entre-temps réchauffé ? Coupez alors le chauffage du siège pour ne pas chauffer inutilement. Il est également recommandé de couper la climatisation à temps pour économiser de l’énergie.

6. Planifiez intelligemment vos recharges

Un conseil hivernal crucial pour ceux qui conduisent une voiture électrique : choisissez judicieusement le moment de recharge. Vous pouvez fixer une heure de départ pour la plupart des véhicules électriques. Cela permet à la batterie et à l’habitacle de se réchauffer progressivement pendant que votre voiture est encore en charge. En utilisant cette option, votre batterie sera à la bonne température et vous partirez avec une puissance optimale. Impossible de préconditionner votre voiture ? Assurez-vous alors que la batterie soit à plus de 20 % de sa capacité de charge maximale quand vous partez.

7. Roulez calmement pour éviter les problèmes

Mieux vaut bien sûr conduire plus lentement sur une chaussée glissante et mouillée. Mais rouler lentement présente aussi d’autres avantages pour les véhicules électriques. En roulant 10 à 15 kilomètres/heure sous la limite de vitesse, la densité de l’air froid  reste limitée et votre voiture éprouve moins de résistance.

8. Gardez votre calme au volant

Beaucoup d’automobilistes rechignent à conduire dans la neige. Mais pas de panique : il n’y a pas lieu de s’inquiéter pourvu d’adopter la bonne technique de freinage et de conduite. Tenez le volant à deux mains, freinez doucement et regardez loin devant vous. Augmentez votre distance de freinage et n’accélérez pas trop rapidement. N’utilisez surtout pas le régulateur de vitesse, afin de garder le contrôle de votre voiture.

9. Utilisez le frein régénératif

Lorsque vous freinez de manière régénérative, votre véhicule électrique peut récupérer de l’énergie et la stocker sous forme d’électricité. Cela peut s’avérer très pratique, en particulier en hiver, quand votre voiture a moins d’autonomie. Vous pouvez également utiliser ce système lorsque vous roulez en descente. Bien souvent, il est possible de régler le niveau de freinage régénératif. Réglez-le de préférence au maximum en ville et au minimum sur autoroute.

10. Déneigez votre voiture

Évitez la neige sur le toit et le pare-brise quand vous conduisez, car cela nuit à votre visibilité. Par ailleurs, cela peut être dangereux si une grande quantité de neige fondante provenant du toit tombe sur le pare-brise, par exemple quand vous freinez. Avec un véhicule électrique, il est encore plus important de déneiger votre voiture, car la neige altère l’aérodynamisme de la voiture, ce qui en réduit rapidement l’autonomie. Débarrassez-vous donc de la neige !

Grâce à ces conseils, vous êtes prêt à affronter un hiver rigoureux en voiture. Mais même en étant très prudent, un accident est vite arrivé. Vous voulez déclarer un sinistre ? Votre voiture a besoin de réparations ? Vous voulez organiser rapidement un entretien ? Vous avez besoin de nouveaux pneus ? Demandez-le rapidement et facilement via My LeasePlan !

Publié le 23 novembre 2021

23 novembre 2021
Partagez ceci