Des vacances dans le sud en voiture électrique ? Voici comment nos collègues s'y sont pris !

Temps de lecture 4 minDurabilité
Chaque été, de nombreux Belges partent en voiture à la recherche du soleil. Cela ne pose aucun problème avec une voiture classique, mais qu’en est-il avec une voiture électrique ? De nombreux conducteurs craignent que l’autonomie de leur batterie soit insuffisante et que leur trajet dure donc beaucoup plus longtemps. Mais il n’y a aucune raison de s’inquiéter, comme en témoignent deux collaborateurs de LeasePlan qui sont partis cet été dans le sud en voiture électrique.
Partagez ceci

Ceux qui roulent à l’électrique ont déjà compris qu’en Belgique, l’autonomie d’une telle voiture suffit amplement pour passer la journée. Rares sont en effet ceux qui parcourent quotidiennement plus que ce que permet l’autonomie d’une batterie totalement chargée, soit environ 250 kilomètres. Mais il en va différemment en vacances. Si vous partez dans le sud, vous parcourez facilement 1.000 kilomètres, voire plus. Combien de fois devez-vous vous arrêter et combien de temps perdez-vous pendant ces inévitables pauses ? Et qui peut garantir qu’il y aura suffisamment de bornes de recharge en route et à destination ?

Il est compréhensible que les gens s’inquiètent de l’autonomie de leur voiture. Quand on part en vacances, c’est pour se détendre et éliminer les sources de stress. Heureusement, vous n’avez pas à vous en faire. Une voiture électrique est parfaitement capable de vous mener rapidement à destination. Surtout si vous préparez bien votre voyage à l’avance. Cet été, plusieurs collaborateurs de LeasePlan ont passé leurs premières grandes vacances en voiture électrique. Deux d’entre eux vous parlent de leur voyage et vous expliquent pourquoi la plupart des inquiétudes que suscite la voiture électrique sont infondées.

Jan Pieter : « On trouve une foule de bornes de recharge rapides sur l’Autoroute du Soleil »

  • Destination de vacances : le Vaucluse et la Dordogne (France)
  • Distance parcourue : 2.700 kilomètres
  • Voiture : Polestar 2

    Jan Pieter est parti en famille vers l’une des destinations les plus populaires d’Europe : le sud de la France, plus précisément Carpentras, dans le Vaucluse. Pour couper le voyage en deux, il a fait une étape à Dijon. De Carpentras, il s’est ensuite rendu en Dordogne et de là, il est revenu en Belgique. Ce dernier trajet, long de 800 kilomètres, était le plus long du voyage. « Avant de partir, je m’inquiétais un peu, mais c’était inutile. Surtout en planifiant bien le voyage à l’avance. Par rapport aux Pays-Bas ou à l’Allemagne, la France n’est pas en haut du classement européen en matière de mobilité électrique, mais l’Autoroute du Soleil  est manifestement en avance sur d’autres régions de l’Hexagone en ce qui concerne l’installation de bornes de recharge. On trouve une foule de chargeurs rapides sur la route la plus empruntée par les Belges. Au retour, via Paris, nous avons eu un peu plus de mal à trouver des bornes de recharge. »

    Jan Pieter affirme ne pas avoir perdu beaucoup de temps à recharger sa voiture. « Ne croyez pas tout ce que racontent les apps. À les croire, j’allais devoir recharger trois fois entre Anvers et Dijon, mais deux arrêts ont été amplement suffisants. Quand on voyage en famille et que tout le monde boit quelque chose et va aux toilettes, le temps passe vite et la batterie est rapidement rechargée. » Le confort de conduite est un autre élément qui a marqué Jan Pieter pendant ses premières vacances en voiture électrique. « C’est déjà un plaisir de conduire une voiture électrique, mais c’est particulièrement confortable en voyage. Les embouteillages sont moins fatigants et la voiture fait beaucoup moins de bruit. Pas besoin de système de refroidissement qui fonctionne à plein régime à 30 degrés ! »

David : « Je le referais sans hésiter »

  • Destination de vacances : Istrie (Croatie)
  • Distance parcourue : 2.600 kilomètres
  • Voiture : Tesla Modèle 3

    David est parti en Istrie (Croatie) à bord de sa Tesla Modèle 3. Un long trajet qu’il a fait en deux fois, avec une nuitée en Allemagne. « Je n’étais pas vraiment inquiet, surtout parce qu’il y a des Superchargers Tesla un peu partout. J’ai parcouru environ 800 kilomètres le premier jour en m’arrêtant deux fois, mais nous avons de toute façon l’habitude de faire une pause tous les 300 kilomètres. Je ne me suis jamais arrêté plus de 25 minutes pour recharger. »

    David, lui aussi, avait bien préparé son voyage à l’avance. « La seule chose que je me suis demandée, c’est s’il y aurait assez de place aux bornes de recharge. Heureusement, Tesla prévoit une vingtaine de places à chaque borne. C’était plus qu’il n’en faut en juin. Et quand je réserve un hôtel, je vérifie aussi s’il y a une borne de recharge sur place ou une borne publique à proximité. » « Une Tesla dispose de très grands espaces de rangement. Un fameux avantage ! De plus, la voiture est équipée des dernières technologies, nous sommes donc toujours à l’aise. Je le referais sans hésiter », conclut David.

3 conseils en or

Jan Pieter et David estiment tous deux qu’il ne faut pas hésiter à partir en vacances avec une voiture électrique. Afin de partir en toute sérénité, ils vous donnent trois conseils importants :

  1. Planifiez votre voyage à l’avance : quel est le meilleur itinéraire ? Y a-t-il des bornes de recharge à l’hôtel ? Vous pouvez vérifier tout cela chez vous. Il est également préférable de télécharger sur votre smartphone plusieurs apps pour les itinéraires et les bornes de recharge. Vous irez déjà loin avec une seule app, mais en en combinant plusieurs, vous trouverez toujours une borne disponible.
  2. Ne voyagez pas les week-ends de grande affluence : même avec une voiture classique, il est préférable d’éviter les samedis noirs en été. Avec une voiture électrique, vous risquez même de vous retrouver bloqué dans des embouteillages aux bornes de recharge pendant ces week-ends. En conduisant à des moments moins chargés, vous n’avez rien à craindre et vous trouverez en principe rapidement une borne disponible.
  3. Emmenez vos câbles de recharge : vous ignorez à l’avance le type de prise dont vous aurez besoin. Dans tous les cas, assurez-vous d’emmener votre câble normal et éventuellement le câble à brancher sur une prise conventionnelle pour les urgences.

Partir en vacances en voiture électrique ? N’hésitez pas, c’est tout à fait possible ! En vous préparant bien, votre voyage sera même beaucoup plus agréable. Surtout si tout le monde respecte les règles de courtoisie aux bornes de recharge. Êtes-vous déjà un Happy Charger ? Apprenez-en plus ici et demandez votre disque de recharge Happy Charger gratuit.

Publié le 6 septembre 2021

6 septembre 2021
Partagez ceci

Articles liés

LeasingMa voiture en leasing privé est-elle bien assurée ? 02 juin - Temps de lecture 4 minArrowRight
LeasingAchat ou leasing ? Quelle est l’option la plus avantageuse pour votre flotte ?28 février - Temps de lecture 1 minArrowRight
LeasingUne nouvelle voiture tous les quatre ans ? Les avantages du leasing privé18 janvier - Temps de lecture 1 minArrowRight