7 conseils pour conduire en toute sécurité avec une voiture électrique

Temps de lecture 3 minDurabilité
La conduite électrique est dans l’air du temps. Les entreprises, mais aussi de plus en plus de particuliers, se tournent vers la voiture électrique. Non seulement pour les avantages fiscaux, mais aussi en raison des réactions des conducteurs.
Partagez ceci

Une fois que vous y aurez goûté, vous ne voudrez plus vous en passer. Mais attention : à divers égards, la conduite électrique diffère de celle des voitures à combustible fossile. Pour rouler en toute sécurité, gardez ces sept différences à l’esprit :

1. Chut..., une voiture approche

Les voitures électriques sont silencieuses. Selon les utilisateurs, c’est même l’un des principaux avantages de la conduite électrique. C’est aussi bon pour l’environnement : moins d’émissions et moins de nuisances sonores. Mais ce dernier point constitue également un inconvénient. Les autres usagers de la route vous entendent à peine arriver, voire pas du tout. Soyez particulièrement vigilant à proximité des cyclistes (notamment des écoliers), aux passages piétons, aux carrefours et aux endroits très fréquentés en ville.

Vous pouvez envisager de tuner le son de votre voiture. Les constructeurs tentent d’ailleurs actuellement de rendre les voitures électriques audibles pour l’entourage grâce au design sonore. Objectif visé ? Accroître la sécurité. 

2. Appuyer sur le champignon = directement à plein régime

Comme avec une automatique, il n’est plus nécessaire de changer de vitesse avec une voiture électrique. Mais contrairement à la boîte automatique d’un moteur à combustion, qui change de rapport par palier, une voiture électrique passe directement à la puissance maximale quand vous enfoncez l’accélérateur. En appuyant sur le champignon, vous partez en flèche et atteignez immédiatement des vitesses (plus) élevées. Quand vous êtes arrêté au feu rouge, faites attention au démarrage, car vous irez plus vite que vous ne le pensez. Et vous dépasserez aussi plus rapidement la limite de vitesse. N’enfoncez pas la pédale à fond, vous éviterez des amendes pour excès de vitesse.

3. Au secours, il me manque une pédale

Ceux qui passent d’une boîte manuelle à automatique se reconnaîtront. Vous devez tout à coup utiliser deux pédales au lieu de trois, car il n’y a pas de pédale d’embrayage. Il en va de même pour la voiture électrique. Vous n’avez que l’accélérateur et le frein. Mais si vous freinez de la jambe gauche comme si vous débrayiez, vous vous arrêterez brusquement. Avec les conséquences potentiellement catastrophiques que cela implique pour la personne qui vous suit et s’en aperçoit trop tard. Faites bien attention et gardez votre jambe gauche loin des pédales. 

4. Bah, la voiture freine quand même d’elle-même

Une voiture électrique ne poursuit pas sa route en ralentissant légèrement quand vous la mettez au point mort pendant que vous roulez. Lorsque vous lâchez l’accélérateur, elle freine automatiquement pour récupérer de l’énergie. Ceux qui ont l’habitude de conduire une voiture électrique affirment même qu’ils utilisent peu la pédale de frein. Pourtant, ne partez pas du principe que cette puissance de freinage est suffisante. Restez vigilant et gardez votre pied prêt à appuyer sur la pédale de frein.

5. Easy rider

Conduire une voiture électrique est plus relaxant. Vous n’avez pas besoin de changer de vitesse, elle fait très peu de bruit, vous n’entendez pas le moteur vrombir, vous pouvez profiter du paysage... Le danger ? Être trop détendu et ne plus faire attention à la circulation. Gardez les yeux sur la route et les mains sur le volant. Ce conseil s’applique bien sûr à chaque instant et quel que soit le moyen de transport utilisé.

6. Ne vous fiez pas aux fonctions automatiques

Les voitures électriques, en particulier dans le segment haut de gamme, sont équipées d’une multitude de nouvelles fonctions et gadgets, qui constituent parfois déjà un pas vers la conduite autonome. Les caméras qui reconnaissent les panneaux de vitesse et adaptent automatiquement votre vitesse en sont un bon exemple. Il est cependant préférable de ne pas leur faire totalement confiance car, surtout en cas de travaux, un panneau de signalisation peut avoir été déplacé ou être caché par un camion. Mieux vaut garder le contrôle. Ce qui est d’ailleurs exigé par la loi. 

7. Catégorie poids lourds

Les voitures électriques sont généralement plus lourdes que les voitures traditionnelles, en partie à cause des batteries. Cela joue un rôle dans la tenue de route, mais aussi dans le freinage. N’oubliez pas que, malgré des freins adaptés, votre distance de freinage peut être plus longue. Surtout sur une chaussée mouillée et glissante.

Publié le 16 septembre 2021

16 septembre 2021
Partagez ceci

Articles liés

LeasingMa voiture en leasing privé est-elle bien assurée ? 02 juin - Temps de lecture 4 minArrowRight
LeasingAchat ou leasing ? Quelle est l’option la plus avantageuse pour votre flotte ?28 février - Temps de lecture 1 minArrowRight
LeasingUne nouvelle voiture tous les quatre ans ? Les avantages du leasing privé18 janvier - Temps de lecture 1 minArrowRight