Evitez 0% et … 100% de la batterie de votre voiture électrique !

Parce que la batterie, c’est le cœur d’une voiture électrique, mieux vaut en prendre grand soin. Evoquons aujourd’hui la décharge, la recharge et la surcharge des batteries.*
Vous pourriez être surpris de ce que vous allez apprendre…

 

Entre 20% et 80%

Le conducteur d’une voiture électrique réagit comme celui d’une voiture thermique : plus le « réservoir » est plein, plus il est rassuré. Il semble donc évident que le meilleur niveau de charge, c’est 100% ou le plus proche possible de 100%.

Pourtant, la structure chimique d’une batterie au lithium reste saine plus longtemps lorsque la charge se situe entre 20 et 80%, que lorsque la batterie reste souvent complètement chargée ou à plat pendant une longue période.

Certains modèles électriques permettent d’encoder un plafond du niveau de charge de la batterie. Dans ce cas, il est possible de fixer la limite à 80% pour une utilisation quotidienne et de la relever à 100% pour les trajets plus longs.

Lisez cependant attentivement l’encadré pour mettre totalement en perspective ces propos.

 

Ni 0% ...

« Mais je sais bien que ce n’est pas bon de laisser décharger complètement une batterie, c’est la même chose avec mon smartphone… »

En effet, utiliser jusqu’au dernier pourcent l’énergie électrique de la batterie, ce n’est pas idéal. Ce n’est pas pour autant interdit. Mais lorsque vous arrivez à 0%, il est très important de procéder très rapidement à la recharge de la batterie.

Notez aussi que lorsqu’il est en réalité quasi impossible de vider totalement la batterie d’une voiture électrique. Pour protéger la batterie et en prolonger la durée de vie, une capacité-tampon y a été intégrée. En fonction du modèle de la batterie, cette ‘zone grise’ peut varier entre 5 et 30 % de la capacité totale.

 

... ni 100% !

Ce qui est valable pour le 0% l’est quasiment aussi pour le 100% : vous pouvez recharger votre voiture systématiquement à 100%... pour autant qu’elle ne reste pas à l’état de pleine charge trop longtemps !

** Nous évoquons ici les batteries lithium-ion, de loin les plus répandues sur le marché. Elles sont particulièrement intéressantes dans l’automobile de par leur grande densité énergétique, leur impact modéré sur l’environnement (surtout en termes d’émissions de particules fines et de CO2) et de par leur (relativement) longue durée de vie.*

BMS, un organe de surveillance à calibrer

Les batteries Lithium-ion s’avèrent performantes, mais il convient de contrôler leurs réactions dans des situations critiques, notamment celles de la décharge et/ou de la surcharge. Ce processus de surveillance est mis en place par une carte électronique intégrée appelée BMS (Battery Management System).

Vous avez lu attentivement les trois conseils. Vous décidez donc de charger souvent votre batterie dans sa zone de confort, entre 20 et 80%. Dans ce cas, après un certain temps, le BMS risque en quelque sorte de ne plus reconnaître les extrêmes, le point 0% et le point 100%.

Il est donc recommandé de recalibrer ce BMS une fois par an. Comment ? En roulant deux ou trois fois consécutives de 100% à 0% et en rechargeant via un chargeur ordinaire (pas via un chargeur rapide !). Mais n’oubliez pas : quand vous arrivez à 0%, ne traînez jamais à recharger !