Préparez votre voiture contre les premiers froids

23 septembre 2020

La vague de chaleur du mois d'août est encore bien présente dans nos mémoires. Difficile, dès lors, de penser à des températures glaciales. Pourtant, le thermomètre peut chuter très vite. Et chaque année, des conducteurs sont surpris par les premières gelées et la neige. Mieux vaut donc préparer votre voiture pour l'hiver le plus tôt possible. Si vous voulez préparer d'éventuelles vacances pour cet automne ou cet hiver, nous vous proposons de chouettes escapades en Belgique !

  1. Batterie

    Les batteries fonctionnent moins bien en hiver en raison des températures plus basses. Une panne de batteries, c'est statistiquement la plus fréquente pour laquelle les dépanneurs doivent répondre. Si vous travaillez davantage à la maison et/ou faites des distances plus courtes à cause du coronavirus, la batterie subit une charge supplémentaire. Une bonne vérification de l'état de la batterie de votre voiture est donc toujours nécessaire avant les premiers froids. Mieux vaut avoir des câbles de démarrage dans le coffre. Vous éviterez ainsi de devoir appeler l'assistance routière immédiatement...

  2. Pneus

    Vérifiez régulièrement le profil de vos pneus. La profondeur minimale légale de la bande de roulement d'un pneu est de 1,6 mm. Mais en hiver, il faut vraiment un minimum de 3 à 4 mm. N'oubliez pas de vérifier la pression des pneus. Plus les températures extérieures sont basses, plus la pression est faible. Par exemple, si la pression des pneus est de 2,0 bars à 20 °C, elle n'est plus que de 1,8 bar à 0 °C.

    Les pneus hiver sont-ils inclus dans le contrat de voiture de société ? Si oui, assurez-vous de prendre rendez-vous en temps utile avec le centre de pneus où vos pneus d'hiver sont stockés. Vous ne vous souvenez pas de l'endroit où ils se trouvent ? Vous pouvez le savoir en deux clics de souris via My LeasePlan !

  3. Les luiquides

    Vérifiez le liquide des lave-glaces. Rechargez si nécessaire et ajoutez de l'antigel. Veillez à le faire avant les premiers froids hivernaux. Idem pour le liquide de refroidissement. Il est sans doute excessif d'y prévoir un antigel qui peut résister à des températures allant jusqu'à -30° C. Mais si cela peut vous rassurer...

5 conseils pour des escapades hivernales originales

Bruges

En automne, Bruges se montre sous son plus beau jour. Les couleurs automnales des arbres se reflètent sur l'eau des canaux. L'image est parfaite. Découvrez-y un tas de joyaux cachés jusqu'à ce que vous ayez le bout du nez gelé. Ce sera alors le moment de penser à un chocolat chaud, un café ou un thé dans l'une des brasseries dont regorge la Venise du Nord.

En parlant de lait au chocolat ... Si vous cherchez encore une activité d'intérieur à Bruges, n'oubliez pas de visiter Choco-Story, le musée du chocolat, et plongez littéralement dans le monde de cette délicieuse friandise. Envie de faire le plein de musées ? Il vous est possible d'acquérir des tickets combi pour accéedr aussi au musée de la frite et à celui du diamant.

 

La côte

Si vous cherchez de la variété, la côte est le point de chute idéal. Comme il est merveilleux de prendre une bouffée d'air frais sur la plage, puis de se réchauffer autour d'une crêpe ou d'une gaufre. Une promenade en pleine nature est également possible dans le Westhoek (à la frontièe française) ou au Zwin (près de la frontière néerlandaise).

Même quand la météo n'est pas de la partie, il y a pas mal de choses à faire sur la côte. Allez découvrir la vie maritime chez Seafront (Zeebrugge) ou rendez-vous au Centre Staf Versluys à Bredene, où vous pourrez peut-être assister à un beau spectacle pendant votre séjour.

Les Ardennes

L'exploration de la nature est reine dans les Ardennes. Fuyez l'agitation et ressentez l'automne au coeur de l'un des nombreux parcs ou forêts de la région. L'une d'entre elles : la forêt récréative « Chlorophylle » de Manhay à Dochamps.

Le domaine, qui compte 500 hectares de bois, emmène ses visiteurs sur un sentier animé (de 2 km avec 26 étapes) à la découverte de la nature. Une passerelle vous emmène à plus de 15 mètres de hauteur, à la cime des arbres, afin que vous puissiez voir de vos propres yeux comment la faune et la flore se développent à une telle altitude. Préparez-vous à y découvrir de belles constructions en bois et à un immense terrain de jeu pour les plus petits.

Le Hainaut

Vous souhaitez vous immerger (avec ou sans votre famille) dans le monde de la science et de la technologie ? Rendez-vous au Pass dans le Hainaut et découvrez de manière originale et ludique le rôle de la science notre vie quotidienne. Sur une surface de plus de 12.000 m², le Pass présente 15 expositions interactives dans différents domaines de la science : de la chimie au numérique, de la nature au corps humain.

Ensuite, gravissez le « Mont Ostène », un terril haut de 70 mètres et profitez de la vue sur la région depuis le sommet. Les enfants vont adorer l'aire de jeux avec balançoires, toupies géantes, téléphérique... Il y en a pour tous les goûts !

 

Bruxelles

Notre capitale recèle une multitude de joyaux cachés qui ne demandent qu'à être explorés. Les nombreuses œuvres d'art de rue que l'on peut voir ici et là sur les bâtiments en sont un exemple. Vous pouvez bien sûr vous laisser surprendre en vous promenant dans Bruxelles au hasard, mais pour ceux qui aiment les guides, il y a le site Parcours Street Art.

Ce site vous propose un aperçu des arts de la rue à Bruxelles (plus de cent oeuvres), mais aussi une série de promenades. Grâce à une carte interactive, vous pouvez créer votre propre itinéraire ou télécharger un aperçu par artiste. Deux itinéraires sont disponibles : autour de la Grand Place et dans les Marolles. Vous pouvez les télécharger sur votre smartphone !

Une voiture bien préparée et quelques idées de voyages sympas : il ne nous reste plus qu'à vous souhaiter une fin d'année fantastique !