Quel est le bon moment pour passer aux véhicules électriques ?

En matière de mobilité, le secteur privé peut avoir un impact significatif sur la durabilité, puisqu’une grande partie des véhicules présents sur la route appartiennent à des sociétés. Les véhicules
électriques (VE) sont la clé pour l’avenir. Ils sont encore peu nombreux dans les flottes européennes, mais leur pourcentage augmente rapidement.

La question n’est donc pas de savoir si, mais quand le moment sera propice pour passer aux VE. Une stratégie électrique doit soigneusement prendre en compte l’impact sur les coûts, la satisfaction du conducteur et les processus opérationnels. Ce livre blanc aborde les différents facteurs qui affectent votre analyse de rentabilité pour les VE et vous offre des conseils sur la manière d’opérer une transition réussie vers la mobilité électrique.

  1. Des règlementations plus strictes en matière d’émissions pour les moteurs à combustion interne : comment les véhicules électriques passent d’un marché niche au grand public.
  2. Les constructeurs automobiles améliorent l’offre de véhicules électriques.
  3. Les progrès technologiques réduisent le TCO (coût total de propriété) pour les véhicules électriques.
  4. Les conducteurs sont plus ouverts à une politique de véhicules électriques grâce à des expériences de conduite positives et une diminution des taxes.
  5. L’importance d’une bonne infrastructure de recharge pour les conducteurs.
télécharger le whitepaper
19 février 2019
 

Plus d'informations sur la mobilité électrique :

6 mai 2020

Comment LeasePlan fait face à la crise du coronavirus

Le coronavirus, ou covid-19, a mis notre monde et nos vies sens dessus dessous. Et il semble qu’il recommencera au moins une fois. Comment avons-nous fait face à cette crise jusqu’à présent ? Comment avons-nous essayé d’en atténuer les effets ? Et que pouvons-nous apprendre les uns des autres pour être mieux préparés la prochaine fois ?

21 novembre 2019

Règles plus strictes dans zones de basses émissions - 2020

À partir de 2020, des conditions d'admission plus strictes s'appliquent dans diverses zones de basses émissions (ZBE) en Belgique.

10 octobre 2019

2e partie : Résultats de l’étude de mobilité 2019

70 % des entreprises indiquent qu'outre les voitures traditionnelles à essence et diesel, leurs collaborateurs peuvent également opter pour des voitures alimentées par du carburant et des moteurs alternatifs, comme les voitures au GNC ou GPL, électriques, hybrides plug-in ou hybrides. Découvrez ici comment de plus en plus d'entreprises belges misent sur une politique et un parc automobiles écologiques.